share_book
Envoyer cet article par e-mail

La beauté des mortels : Essai sur le monde grec à l'usage des hommes d'aujourd'hui

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La beauté des mortels : Essai sur le monde grec à l'usage des hommes d'aujourd'hui

La beauté des mortels : Essai sur le monde grec à l'usage des hommes d'aujourd'hui

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La beauté des mortels : Essai sur le monde grec à l'usage des hommes d'aujourd'hui"

Pour nous Européens, la Grèce a longtemps été " le pays de notre désir ", selon la belle formule de Nietzsche. Mais est-ce encore le cas ? L'humanisme traditionnel apparaît aujourd'hui d'autant plus dépassé que le monde qu'il a contribué à édifier, fondé sur l'homme rationnel, maître de soi et de la nature, touche désormais à sa fin. Si l'on veut que la " source grecque " puisse être à nouveau féconde pour une Europe en mal de définition et d'orientation, il importe de retrouver la mémoire de ce qui fut l'invention grandiose de l'aventure grecque : l'homme n'est pleinement homme qu'à la mesure de son défaut d'être ; c'est à l'épreuve de sa limite et de sa condition de mortel qu'il peut s'accomplir et construire un monde commun. Pour devenir ce que nous sommes, pour trouver notre essentielle destination, il serait grand temps de reprendre le chemin de cette dimension fondatrice.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 260  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.2cmx23.4cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Desclée De Brouwer Paru le
  • Collection : SCHUM/PHILOSOPH
  • ISBN :  2220063135
  • EAN13 :  9782220063133
  • Classe Dewey :  180
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Lauxerois

Images de pensée

Les disciplines scientifiques et littéraires sont généralement perçues dans ce qui les différencie, les divise et parfois même les oppose. Pensée scientifique et pensée poétique s'expriment dans des modes de discours bien distincts. Il arrive pourtant qu'elles se rejoignent : c'est quand...

Walter F Otto et le sens grec du divin

Walter F. Otto a su renouveler de fond en comble l approche du monde grec et de ses dieux. Il a su saisir la singularité inouïe du sens grec du divin, et son approche a pu ainsi faire litière de toutes les vulgates, de toutes les vulgarités antiquaires, nous permettant, du même coup, de questio...

Voir tous les livres de Jean Lauxerois

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pour nous Européens, la Grèce a longtemps été " le pays de notre désir ", selon la belle formule de Nietzsche. Mais est-ce encore le cas ? L'humanisme traditionnel apparaît aujourd'hui d'autant plus dépassé que le monde qu'il a contribué à édifier, fondé sur l'homme rationnel, maître de soi et de la nature, touche désormais à sa fin. Si l'on veut que la " source grecque " puisse être à nouveau féconde pour une Europe en mal de définition et d'orientation, il importe de retrouver la mémoire de ce qui fut l'invention grandiose de l'aventure grecque : l'homme n'est pleinement homme qu'à la mesure de son défaut d'être ; c'est à l'épreuve de sa limite et de sa condition de mortel qu'il peut s'accomplir et construire un monde commun. Pour devenir ce que nous sommes, pour trouver notre essentielle destination, il serait grand temps de reprendre le chemin de cette dimension fondatrice.