share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Tyrannie collectiviste

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Tyrannie collectiviste

La Tyrannie collectiviste

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La Tyrannie collectiviste"

    Disciple de Turgot, J.-B. Say et Bastiat, l'économiste et publiciste Yves Guyot (1843-1928) a aussi été, dans le sillage de son mentor Léon Gambetta, l'une des grandes figures républicaines de la IIIe République. Député radical de Paris et pendant trois ans ministre des Travaux publics, puis rédacteur en chef du célèbre journal des Economistes et président de la Société d'Economie politique, il participa activement à tous les grands débats publics de son époque - où il intervint autant en libre penseur partisan de la séparation de l'Eglise et de l'Etat et en dreyfusard de la première heure qu'en farouche partisan de la liberté économique sous toutes ses formes. Car c'était avant tout un non-conformiste épris de liberté individuelle, un individualiste en lutte contre le collectivisme et toutes les tyrannies en général. Dans son oeuvre prolifique, La Tyrannie socialiste (1893) et Les Principes de 1789 et le socialisme (1894) se distinguent par l'éclairante filiation établie entre l'idéal républicain issu des Droits de l'homme (que Guyot juge trahi par les socialistes d'alors) et la tradition libérale. La rencontre du propos des larges extraits de ces deux ouvrages ici reproduits avec les préoccupations actuelles (libre échange contre protectionnisme, libre concurrence contre interventionnisme, droit de propriété contre spoliation fiscale, liberté du travail contre réglementation...) justifie qu'on tire enfin Yves Guyot de l'oubli...

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 303  pages
    • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx20.2cm
    • Poids : 358.3g
    • Editeur :   Belles Lettres Paru le
    • Collection : Bibliographie classique
    • ISBN :  2251390391
    • EAN13 :  9782251390390
    • Classe Dewey :  330.15
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Disciple de Turgot, J.-B. Say et Bastiat, l'économiste et publiciste Yves Guyot (1843-1928) a aussi été, dans le sillage de son mentor Léon Gambetta, l'une des grandes figures républicaines de la IIIe République. Député radical de Paris et pendant trois ans ministre des Travaux publics, puis rédacteur en chef du célèbre journal des Economistes et président de la Société d'Economie politique, il participa activement à tous les grands débats publics de son époque - où il intervint autant en libre penseur partisan de la séparation de l'Eglise et de l'Etat et en dreyfusard de la première heure qu'en farouche partisan de la liberté économique sous toutes ses formes. Car c'était avant tout un non-conformiste épris de liberté individuelle, un individualiste en lutte contre le collectivisme et toutes les tyrannies en général. Dans son oeuvre prolifique, La Tyrannie socialiste (1893) et Les Principes de 1789 et le socialisme (1894) se distinguent par l'éclairante filiation établie entre l'idéal républicain issu des Droits de l'homme (que Guyot juge trahi par les socialistes d'alors) et la tradition libérale. La rencontre du propos des larges extraits de ces deux ouvrages ici reproduits avec les préoccupations actuelles (libre échange contre protectionnisme, libre concurrence contre interventionnisme, droit de propriété contre spoliation fiscale, liberté du travail contre réglementation...) justifie qu'on tire enfin Yves Guyot de l'oubli...