share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des putains meurtrières

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des putains meurtrières

Des putains meurtrières

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des putains meurtrières"

Des putains meurtrières est un recueil de treize nouvelles qui nous introduisent dans des parties de l'univers de Roberto Bolaño que ses précédentes oeuvres n'avaient que peu explorées : les souvenirs d'un exilé chilien croisé par hasard (« Jours de 1978 »), sorte d'alter ego du narrateur que la folie dévore et qui finit par se suicider ; une rencontre avec un Chilien perdu de vue (« L'Œil Silva »), qui raconte son aventure en Inde, son histoire amoureuse et terrible ; un voyage un peu erratique à la recherche des traces d'un artiste disparu (« Vagabond en France et en Belgique ») ; une dérive à partir d'un livre du poète Neruda qui a appartenu à la mère du narrateur (« Carnet de bal »), prétexte à un règlement de compte avec le célèbre poète chilien ; un souvenir de rêve consécutif à l'obtention du prix Romulo Gallegos (que Bolaño a réellement eu) et qui est l'occasion d'un hommage, élégiaque, à un grand poète chilien (« Rencontre avec Enrique Lihn »). Etc. Des putains meurtrières est un exemple de l'étendue du spectre littéraire de Bolaño : il met à mal toute vraisemblance et passe d'un genre à un autre sans prévenir. Ce recueil constitue une bonne introduction au monde de Bolaño.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 250  pages
  • Dimensions :  2.2cmx12.0cmx19.8cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Christian Bourgois Paru le
  • Collection : Littérature étrangère
  • ISBN :  2267016702
  • EAN13 :  9782267016703
  • Classe Dewey :  863.64
  • Langue : Français

D'autres livres de Roberto Bolaño

Les détectives sauvages

Le jeune Juan García Madero abandonne ses études de droit pour déambuler dans les bas-fonds de Mexico. Avant de partir, moderne Don Quichotte, en compagnie de la prostituée Lupe, en quête de Cesárea Tinajero, poétesse mythique dont la trace se perd dans le désert... La littérature et la ...

2666

" La littérature constitue un appel fondamentalement dangereux. " Fascinés par l'oeuvre d'un énigmatique écrivain allemand, quatre universitaires européens se lient d'amitié. Trois d'entre eux partent sur ses traces à Santa Teresa, aux confins du Mexique. Ils y découvrent une ville [....]...

Prix : 164 DH

La littérature nazie en Amérique

Dans ce « roman » constitué d'une trentaine de biographies d'écrivains et d'artistes américains, la plupart latino-américains, le lecteur est mené à travers le XXe siècle, de la Patagonie aux prisons du Sud des États-Unis, de la bourgeoise mexicaine conservatrice aux supporters de l'équip...

Le gaucho insupportable

L'univers inquiétant et fantaisiste de ces cinq nouvelles est du meilleur Bolano. Des lapins sauvages et féroces investissent la pampa ; des rats s'entretuent ; des poètes tristes errent dans la nuit tandis qu'un écrivain argentin plagié se rend à Paris sur les traces du coupable, qui est auss...

Voir tous les livres de Roberto Bolaño

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Des putains meurtrières est un recueil de treize nouvelles qui nous introduisent dans des parties de l'univers de Roberto Bolaño que ses précédentes oeuvres n'avaient que peu explorées : les souvenirs d'un exilé chilien croisé par hasard (« Jours de 1978 »), sorte d'alter ego du narrateur que la folie dévore et qui finit par se suicider ; une rencontre avec un Chilien perdu de vue (« L'Œil Silva »), qui raconte son aventure en Inde, son histoire amoureuse et terrible ; un voyage un peu erratique à la recherche des traces d'un artiste disparu (« Vagabond en France et en Belgique ») ; une dérive à partir d'un livre du poète Neruda qui a appartenu à la mère du narrateur (« Carnet de bal »), prétexte à un règlement de compte avec le célèbre poète chilien ; un souvenir de rêve consécutif à l'obtention du prix Romulo Gallegos (que Bolaño a réellement eu) et qui est l'occasion d'un hommage, élégiaque, à un grand poète chilien (« Rencontre avec Enrique Lihn »). Etc. Des putains meurtrières est un exemple de l'étendue du spectre littéraire de Bolaño : il met à mal toute vraisemblance et passe d'un genre à un autre sans prévenir. Ce recueil constitue une bonne introduction au monde de Bolaño.