share_book
Envoyer cet article par e-mail

Quand la viande parle : Courtes pièces crues ou saignantes à dévorer au choix mais sans modération

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Quand la viande parle : Courtes pièces crues ou saignantes à dévorer au choix mais sans modération

Quand la viande parle : Courtes pièces crues ou saignantes à dévorer au choix mais sans modération

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Quand la viande parle : Courtes pièces crues ou saignantes à dévorer au choix mais sans modération"

" Le titre le laisse entendre. Il s'agit d'aller droit au but, dans les régions où le comportement humain soudain se décale, là où la raison vacille, là où le discours déraille, là où la volonté s'épuise, là où l'acte échappe, là où la contradiction fleurit, là où se commet ce que d'habitude on refoule. Peut-être le désir d'écrire cet ensemble de pièces courtes m'est-il venu en lisant Konrad Lorentz, le père de l'éthologie. Il raconte que, entre la treizième et la seizième heure de leur vie, les canetons suivent la mère en tout point. Si on la remplace à ce moment précis par un ours en peluche, à l'âge adulte, le canard orientera ses parades sexuelles sur l'ours en peluche et délaissera la cane proche et consentante. Depuis notre plus tendre enfance, les images du monde proche (ou lointain par l'intermédiaire des médias) se gravent en nous comme sur un CD enregistrable. A l'exemple du caneton, certes de façon infiniment plus complexe et plus floue, ces empreintes engendrent une part de notre comportement adulte. Or notre tête de lecture est peu fidèle. De ce fait, certaines de nos réactions nous demeurent incompréhensibles et versent dans l'inattendu, l'égo ou le viscéral. Amusons-nous à les explorer. " Bruno Allain

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 118  pages
  • Dimensions :  1.2cmx15.6cmx23.2cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Les Impressions Nouvelles Paru le
  • Collection : Théâtre
  • ISBN :  290613189X
  • EAN13 :  9782906131897
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

" Le titre le laisse entendre. Il s'agit d'aller droit au but, dans les régions où le comportement humain soudain se décale, là où la raison vacille, là où le discours déraille, là où la volonté s'épuise, là où l'acte échappe, là où la contradiction fleurit, là où se commet ce que d'habitude on refoule. Peut-être le désir d'écrire cet ensemble de pièces courtes m'est-il venu en lisant Konrad Lorentz, le père de l'éthologie. Il raconte que, entre la treizième et la seizième heure de leur vie, les canetons suivent la mère en tout point. Si on la remplace à ce moment précis par un ours en peluche, à l'âge adulte, le canard orientera ses parades sexuelles sur l'ours en peluche et délaissera la cane proche et consentante. Depuis notre plus tendre enfance, les images du monde proche (ou lointain par l'intermédiaire des médias) se gravent en nous comme sur un CD enregistrable. A l'exemple du caneton, certes de façon infiniment plus complexe et plus floue, ces empreintes engendrent une part de notre comportement adulte. Or notre tête de lecture est peu fidèle. De ce fait, certaines de nos réactions nous demeurent incompréhensibles et versent dans l'inattendu, l'égo ou le viscéral. Amusons-nous à les explorer. " Bruno Allain