share_book
Envoyer cet article par e-mail

Armoiries des villes sous le Premier Empire et la Restauration : Couleurs et symbolique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Armoiries des villes sous le Premier Empire et la Restauration : Couleurs et symbolique

Armoiries des villes sous le Premier Empire et la Restauration : Couleurs et symbolique

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Armoiries des villes sous le Premier Empire et la Restauration : Couleurs et symbolique"

    Dès 1790, la Révolution française supprime les armoiries assimilées à des symboles du système féodal d'Ancien Régime. 1809 : Napoléon décide de les rétablir pour les municipalités. L'idée de pouvoir renouer avec une tradition séculaire est acceptée avec enthousiasme par les villes et l'instruction de la procédure d'obtention d'armoiries est confiée au Conseil du sceau des titres. L'administration du Sceau du ministère de la Justice réalise ainsi, sous le Premier Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet, un armorial représentant les blasons peints à la gouache de deux cent cinquante-neuf villes françaises ainsi que de quelques villes étrangères alors sous domination française. Ces armoiries urbaines sont aujourd'hui conservées aux Archives nationales, avec les lettres patentes délivrées aux villes pour les autoriser à utiliser leurs armoiries. Cet ouvrage nous restitue cet exceptionnel armorial.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 320  pages
    • Dimensions :  3.0cmx17.2cmx24.8cm
    • Poids : 1220.2g
    • Editeur :   Somogy éditions D'art Paru le
    • Collection : COEDITION ET MU
    • ISBN :  2757204084
    • EAN13 :  9782757204085
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Michel Pastoureau

    La Bible et les saints

    Désormais célèbre, ce guide iconographique est un outil indispensable pour comprendre et reconnaître les principales représentations religieuses de latradition occidentale. Selon l'ordre alphabétique, les saints et les personnages bibliques y apparaissent sous leur nom, les scènes de [.......

    Figures romanes

    Nombreux sont les ouvrages consacrés à l'art du Moyen Âge. Pourtant Figures romanes se distingue radicalement des autres par la qualité de ses images et par l'originalité de son texte. Issu d'une collaboration entre un photographe célèbre – Frank Horvat – et un historien des idées – M...

    Voir tous les livres de  Michel Pastoureau

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dès 1790, la Révolution française supprime les armoiries assimilées à des symboles du système féodal d'Ancien Régime. 1809 : Napoléon décide de les rétablir pour les municipalités. L'idée de pouvoir renouer avec une tradition séculaire est acceptée avec enthousiasme par les villes et l'instruction de la procédure d'obtention d'armoiries est confiée au Conseil du sceau des titres. L'administration du Sceau du ministère de la Justice réalise ainsi, sous le Premier Empire, la Restauration et la monarchie de Juillet, un armorial représentant les blasons peints à la gouache de deux cent cinquante-neuf villes françaises ainsi que de quelques villes étrangères alors sous domination française. Ces armoiries urbaines sont aujourd'hui conservées aux Archives nationales, avec les lettres patentes délivrées aux villes pour les autoriser à utiliser leurs armoiries. Cet ouvrage nous restitue cet exceptionnel armorial.