share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Livre de Dina, tome 2 : Les Vivants aussi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Livre de Dina, tome 2 : Les Vivants aussi

Le Livre de Dina, tome 2 : Les Vivants aussi

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Livre de Dina, tome 2 : Les Vivants aussi"

Reine en son domaine de Reinsnes, Dina impose son diktat enfin légitimé par un mari décédé et par un testament falsifié en sa faveur. Ainsi, elle peut à nouveau s'ébattre à travers champ, chevaucher son cheval Lucifer, et faire monter de son violoncelle une musique qui hante chaque recoin du grand domaine. Libre, incapable de se plier aux contraintes de l'étiquette que lui imposent son rang et son statut de maîtresse de maison, Dina se conduit comme un homme, fume, boit, chasse l'ours, sans se soucier jamais de ce que l'on dit d'elle. Pourtant, peu à peu, et au fur et à mesure qu'elle endosse son rôle de mère, la terreur qu'elle imposait jadis cède la place à plus d'humanité envers les plus modestes. Alors ses cris de louve se changent en paroles caressantes et sa bonté perce malgré sa sauvagerie. Dina a changé, mais ses démons n'ont pas lâché prise lorsqu'elle rencontre Léo. Les vivants aussi est précédé de Limons vides et suivi de Mon bien-aimé est à moi. --Lenaïc Gravis & Jocelyn Blériot

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 191  pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 131.5g
  • Editeur :   Editions 10/18 Paru le
  • Collection : 10/18
  • ISBN :  226403047X
  • EAN13 :  9782264030474

D'autres livres de Herbjorg Wassmo

Cent ans

Cent ans retrace la vie de plusieurs générations de femmes. Celle de Sara Susanne, de sa fille Elida, et de sa petite-fille, Hjordis. On y découvre les hommes qu'elles ont voulus, ceux qu'elles ont eus et les nombreux enfants auxquels elles ont donné naissance. La petite Herbjorg, elle, [.......

Le Livre de Dina, tome 1

La saga en trois volets du Livre de Dina s'ouvre sur Les Limons vides – suivi de Les vivants aussi et Mon bien-aimé est à moi –, un tableau brossé au vitriol : le destin tragique de Dina. Dina, femme-enfant, enfant sauvage, mi-femme, mi-démon, créature imprévisible et insatiable qui [....

Fils de la providence, tome 1

Suite de la trilogie "Le Livre de Dina", ce premier volume dépeint la chronique peu ordinaire de Benjamin, son fils. ...

Fils de la providence, tome 2

Suite de la trilogie "Le Livre de Dina", ce deuxième tome du "Fils de la providence" achève la chronique du destin peu ordinaire de Benjamin, fils de Dina. ...

Voir tous les livres de Herbjorg Wassmo

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Reine en son domaine de Reinsnes, Dina impose son diktat enfin légitimé par un mari décédé et par un testament falsifié en sa faveur. Ainsi, elle peut à nouveau s'ébattre à travers champ, chevaucher son cheval Lucifer, et faire monter de son violoncelle une musique qui hante chaque recoin du grand domaine. Libre, incapable de se plier aux contraintes de l'étiquette que lui imposent son rang et son statut de maîtresse de maison, Dina se conduit comme un homme, fume, boit, chasse l'ours, sans se soucier jamais de ce que l'on dit d'elle. Pourtant, peu à peu, et au fur et à mesure qu'elle endosse son rôle de mère, la terreur qu'elle imposait jadis cède la place à plus d'humanité envers les plus modestes. Alors ses cris de louve se changent en paroles caressantes et sa bonté perce malgré sa sauvagerie. Dina a changé, mais ses démons n'ont pas lâché prise lorsqu'elle rencontre Léo. Les vivants aussi est précédé de Limons vides et suivi de Mon bien-aimé est à moi. --Lenaïc Gravis & Jocelyn Blériot