share_book
Envoyer cet article par e-mail

Marie Stuart

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Marie Stuart

Marie Stuart

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Marie Stuart"

Peu de personnages historiques font l'unanimité, c'est entendu, mais la reine d'Ecosse est assurément de ceux qui posent le plus de problèmes à l'historien.Princesse catholique élevée à la Cour de France _ elle fut ensuite l'épouse de l'éphémère François II _, elle fut amenée à occuper le trône de ses ancêtres dans un climat d'hostilité quasi général. Comment allait-elle manoeuvrer entre les calvinistes de John Knox et les lords catholiques, entre l'intrigante cousine d'Angleterre, Elisabeth, et les puissances papistes du continent avec lesquelles elle gardait des liens?A-t-elle été prise dans un engrenage où l'ont poussée ses ennemis ou bien a-t-elle délibérément _ mais alors avec la plus insigne des maladresses _ mis tout, y compris sa vertu et sa réputation, au service de la raison d'Etat et de son fanatisme religieux? A-t-elle oui ou non été complice de l'assassinat de son deuxième mari, a-t-elle comploté la mort d'Elisabeth? Meurtrière et adultère ou victime d'une machination, femme ambitieuse et avide ou tête légère et impulsive, bourreau ou martyre? Les deux thèses ont, aujourd'hui encore, leurs partisans acharnés, et la femme s'efface souvent devant le mythe...Sa destinée ne s'interrompt pas avec sa mort tragique. Elle se poursuit par sa carrière posthume, inspirant depuis quatre siècles historiens, romanciers, dramaturges, poètes, musiciens, peintres. En ma fin est mon commencement ", dit-elle un jour. Elle ne se doutait guère combien cette phrase était prophétique...Historien et angliciste, Michel Duchein, diplômé de l'Ecole des Chartes et inspecteur général des Archives de France, a déjà publié une biographie de Jacques Ier Stuart."

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 620  pages
  • Dimensions :  3.8cmx13.6cmx21.8cm
  • Poids : 780.2g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213019614
  • EAN13 :  9782213019611
  • Classe Dewey :  B
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Duchein

Histoire de l'Ecosse

Bien qu?elle ne dispose pas (pour l?instant ?) d?un Etat, l?Ecosse n?en est pas moins l?une des nations les plus anciennement constituées d?Europe et l?une de celles qui ont gardé les traits les plus originaux. Elle n?a jamais connu l?occupation romaine : son peuplement, sa langue, son [....]...

Les derniers Stuarts

La destinée exceptionnelle de la dynastie Stuart, qui régna sur l'Ecosse puis sur l'ensemble de la Grande- Bretagne et de l'Irlande pendant plus de trois siècles ponctués de drames et de tragédies de toute sorte, a depuis longtemps retenu l'attention des historiens comme l'imagination des poèt...

Le duc de Buckingham

Ses contemporains ont comparé George Villiers, duc de Buckingham (1592-1628), à un astre dont la trajectoire rapide illumine le ciel l'espace d'un instant, puis disparaît en laissant une trace scintillante. L'aventure du petit gentilhomme pauvre, parvenu en quelques années aux marches du trône,...

Charles Ier

Le nom de Charles 1er d'Angleterre (1600-1649) évoque deux images contrastées : celle du fringant gentilhomme en veste de satin blanc, tel que l'a représenté Van Dyck, et celle du monarque déchu montant à l'échafaud en murmurant à l'oreille de l'évêque Juxon un mystérieux «Remember». Le...

Voir tous les livres de Michel Duchein

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Peu de personnages historiques font l'unanimité, c'est entendu, mais la reine d'Ecosse est assurément de ceux qui posent le plus de problèmes à l'historien.Princesse catholique élevée à la Cour de France _ elle fut ensuite l'épouse de l'éphémère François II _, elle fut amenée à occuper le trône de ses ancêtres dans un climat d'hostilité quasi général. Comment allait-elle manoeuvrer entre les calvinistes de John Knox et les lords catholiques, entre l'intrigante cousine d'Angleterre, Elisabeth, et les puissances papistes du continent avec lesquelles elle gardait des liens?A-t-elle été prise dans un engrenage où l'ont poussée ses ennemis ou bien a-t-elle délibérément _ mais alors avec la plus insigne des maladresses _ mis tout, y compris sa vertu et sa réputation, au service de la raison d'Etat et de son fanatisme religieux? A-t-elle oui ou non été complice de l'assassinat de son deuxième mari, a-t-elle comploté la mort d'Elisabeth? Meurtrière et adultère ou victime d'une machination, femme ambitieuse et avide ou tête légère et impulsive, bourreau ou martyre? Les deux thèses ont, aujourd'hui encore, leurs partisans acharnés, et la femme s'efface souvent devant le mythe...Sa destinée ne s'interrompt pas avec sa mort tragique. Elle se poursuit par sa carrière posthume, inspirant depuis quatre siècles historiens, romanciers, dramaturges, poètes, musiciens, peintres. En ma fin est mon commencement ", dit-elle un jour. Elle ne se doutait guère combien cette phrase était prophétique...Historien et angliciste, Michel Duchein, diplômé de l'Ecole des Chartes et inspecteur général des Archives de France, a déjà publié une biographie de Jacques Ier Stuart."