share_book
Envoyer cet article par e-mail

Guide de l'épigraphiste : Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Guide de l'épigraphiste : Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales

Guide de l'épigraphiste : Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Guide de l'épigraphiste : Bibliographie choisie des épigraphies antiques et médiévales"

    L'épigraphie fait peur. Historiens, linguistes, archéologues en connaissent l'intérêt : ils ont quelquefois peine à s'y retrouver. Les pierres inscrites jouaient en effet, dans la cité antique, un rôle infiniment plus grand et plus divers que de nos jours, et c'est par milliers qu'on a conservé des inscriptions grecques et latines - dont le nombre s'accroît chaque année grâce à de nouvelles découvertes. Où trouver les inscriptions sorties du sol italien depuis la parution du Corpus Inscriptionum Latinarum ? L'édition la plus autorisée de la pierre de Rosette ou de l'édit de Dioclétien ? Les répertoires prosopographiques qui permettront d'engager une première étude d'histoire sociale ? Pour aider à répondre à de telles questions, un groupe de chercheurs liés à l'ENS a réuni cette bibliographie sélective, dévoilant au profane les principales clefs de la science épigraphique, et le conduisant du monde gréco-romain aux autres peuples du pourtour méditerranéen et de sa périphérie plus lointaine. Cette quatrième édition, entièrement refondue, compte quelque 3 000 notices, dont plus du quart signale des publications parues depuis l'édition précédente.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 448  pages
    • Dimensions :  2.4cmx16.0cmx23.4cm
    • Poids : 698.5g
    • Editeur :   Rue D'ulm Paru le
    • Collection : Guides et inventaires bibliographiques
    • ISBN :  2728804435
    • EAN13 :  9782728804436
    • Classe Dewey :  016.4177
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Denis Feissel

    Le Monde byzantin, tome 1 : L'Empire romain d'Orient, 330-641

    Le concept de néant et de négation de la volonté est présent dans toutes les phases de la réflexion de Schopenhauer ayant précédé la publication du "Monde". Peu après Schopenhauer donnera une forme littéraire à ce thème. Avant tout l'acte de négation de la volonté est vu comme [.......

    L'Hellénisme d'époque romaine : nouveaux documents, nouvelles approches : (Ier s. a. C. - a.C. - IIIe s. p. C.). Actes du colloque international à la mémoire de Louis Robert, Paris 7-8 juillet 2000

    Lors d'un colloque réuni à Paris en juillet 2000 à la mémoire de Louis Robert, 24 épigraphistes ont essayé de montrer, à partir de documents nouveaux, de réinterprétations ou de rapprochements d'inscriptions déjà connues, l'intérêt du document épigraphique pour la connaissance de " l'h...

    Voir tous les livres de  Denis Feissel

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    L'épigraphie fait peur. Historiens, linguistes, archéologues en connaissent l'intérêt : ils ont quelquefois peine à s'y retrouver. Les pierres inscrites jouaient en effet, dans la cité antique, un rôle infiniment plus grand et plus divers que de nos jours, et c'est par milliers qu'on a conservé des inscriptions grecques et latines - dont le nombre s'accroît chaque année grâce à de nouvelles découvertes. Où trouver les inscriptions sorties du sol italien depuis la parution du Corpus Inscriptionum Latinarum ? L'édition la plus autorisée de la pierre de Rosette ou de l'édit de Dioclétien ? Les répertoires prosopographiques qui permettront d'engager une première étude d'histoire sociale ? Pour aider à répondre à de telles questions, un groupe de chercheurs liés à l'ENS a réuni cette bibliographie sélective, dévoilant au profane les principales clefs de la science épigraphique, et le conduisant du monde gréco-romain aux autres peuples du pourtour méditerranéen et de sa périphérie plus lointaine. Cette quatrième édition, entièrement refondue, compte quelque 3 000 notices, dont plus du quart signale des publications parues depuis l'édition précédente.