share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Aube du Magicien - Volume 1

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Aube du Magicien - Volume 1

L'Aube du Magicien - Volume 1

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'Aube du Magicien - Volume 1"

    Connaît-on vraiment l'oeuvre du polygraphe Jacques Bergier ? Pour le grand public actuel, son nom se trouve surtout associé au Matin des magiciens (1960), essai aussi fameux que controversé, écrit en collaboration avec Louis Pauwels. Mais avant d'acquérir cette gloire un peu sulfureuse, Jacques Bergier s'était déjà montré, depuis la fin des années 1940, extrêmement actif dans le monde de l'édition. Immense connaisseur de la Science-Fiction, du Fantastique, et de ce qu'en France, l'on n'appelait pas encore la Fantasy, il participa activement au lancement de Fiction (1953), fournissant, jusqu'au début des années 1960, notules et articles à cette revue dont l'importance dans le développement des genres de l'imaginaire fut considérable. Il collabora au légendaire fanzine Ailleurs (1957), animé par son ami Pierre Versins, l'encyclopédiste de la Science-Fiction, à la revue d'ésotérisme et de parapsychologie La Tour Saint-Jacques (1955) de Robert Amadou, et officia comme conseiller scientifique de la revue Satellite (1958). Il fournit également de nombreux textes à une collection de poche des années 1950, la Bibliothèque Mondiale. En principe censées accompagner des rééditions de classiques de la littérature, ces études servirent largement de banc d'essai au « réalisme fantastique » et lui permirent d'évoquer les écrivains de ce qu'il appelait la « littérature différente» : Arthur Machen, H.P. Lovecraft, John Buchan, Olaf Stapledon, J.R.R. Tolkien, G.K. Chesterton, Robert E. Howard, et tant d'autres. À cela, il faut ajouter des préfaces à divers ouvrages et des collaborations épisodiques à de multiples revues. On trouvera réunie dans ce volume une très large sélection d'articles de Jacques Bergier parus entre 1948 et 1960, dont la plupart n'avaient jamais été repris depuis leur première parution il y a maintenant un demi-siècle, et dont certains s'avéraient très difficiles d'accès (les chroniques du fanzine Ailleurs). À ce corpus déjà conséquent, s'ajoutent de copieuses annexes -polémiques, critiques, essais, dont une étude inédite par Joseph Altairac autour de Jacques Bergier et de son oeuvre.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 392  pages
    • Dimensions :  2.4cmx17.0cmx20.0cm
    • Poids : 780.2g
    • Editeur :   Editions De L'oeil Du Sphinx Paru le
    • ISBN :  291440557X
    • EAN13 :  9782914405577
    • Classe Dewey :  800

    D'autres livres de Jacques Bergier

    Admirations

    Pour le grand public, le nom de Jacques Bergier est associé à un ouvrage aussi célèbre que controversé, "Le Matin des Magiciens", qu'il a cosigné avec Louis Pauwels, et à son prolongement, la revue Planète. Mais Jacques Bergier, c'est aussi, et peut-être d'abord, un immense connaisseur du f...

    Voir tous les livres de Jacques Bergier

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Connaît-on vraiment l'oeuvre du polygraphe Jacques Bergier ? Pour le grand public actuel, son nom se trouve surtout associé au Matin des magiciens (1960), essai aussi fameux que controversé, écrit en collaboration avec Louis Pauwels. Mais avant d'acquérir cette gloire un peu sulfureuse, Jacques Bergier s'était déjà montré, depuis la fin des années 1940, extrêmement actif dans le monde de l'édition. Immense connaisseur de la Science-Fiction, du Fantastique, et de ce qu'en France, l'on n'appelait pas encore la Fantasy, il participa activement au lancement de Fiction (1953), fournissant, jusqu'au début des années 1960, notules et articles à cette revue dont l'importance dans le développement des genres de l'imaginaire fut considérable. Il collabora au légendaire fanzine Ailleurs (1957), animé par son ami Pierre Versins, l'encyclopédiste de la Science-Fiction, à la revue d'ésotérisme et de parapsychologie La Tour Saint-Jacques (1955) de Robert Amadou, et officia comme conseiller scientifique de la revue Satellite (1958). Il fournit également de nombreux textes à une collection de poche des années 1950, la Bibliothèque Mondiale. En principe censées accompagner des rééditions de classiques de la littérature, ces études servirent largement de banc d'essai au « réalisme fantastique » et lui permirent d'évoquer les écrivains de ce qu'il appelait la « littérature différente» : Arthur Machen, H.P. Lovecraft, John Buchan, Olaf Stapledon, J.R.R. Tolkien, G.K. Chesterton, Robert E. Howard, et tant d'autres. À cela, il faut ajouter des préfaces à divers ouvrages et des collaborations épisodiques à de multiples revues. On trouvera réunie dans ce volume une très large sélection d'articles de Jacques Bergier parus entre 1948 et 1960, dont la plupart n'avaient jamais été repris depuis leur première parution il y a maintenant un demi-siècle, et dont certains s'avéraient très difficiles d'accès (les chroniques du fanzine Ailleurs). À ce corpus déjà conséquent, s'ajoutent de copieuses annexes -polémiques, critiques, essais, dont une étude inédite par Joseph Altairac autour de Jacques Bergier et de son oeuvre.