share_book
Envoyer cet article par e-mail

Penser l'individuation : Simondon et la philosophie de la nature

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Penser l'individuation : Simondon et la philosophie de la nature

Penser l'individuation : Simondon et la philosophie de la nature

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Penser l'individuation : Simondon et la philosophie de la nature"

Le grand oeuvre philosophique de Gilbert Simondon (1924-1989) est formé d'une part de L'individu et sa genèse physico-biologique et L'individuation psychique et collective, qui constituent à eux deux sa Thèse principale, et d'autre part du déjà classique Du mode d'existence des objets techniques, qui est sa Thèse complémentaire. Or l'ontologie génétique de la Thèse principale, qui fut pensée et écrite avant l'avènement de la biologie moléculaire mais après les premiers grands ouvrages non seulement de Bachelard mais aussi de Merleau-Ponty, n'est plus une " métaphysique pré-critique " comme pouvait encore l'être, à certains égards, la cosmogenèse encore vitaliste de Bergson. C'est pourquoi cette ontologie génétique est sans doute la seule vraiment capable de justifier l'étrange retour actuel aux interrogations de philosophie de la nature ou à celles, épistémologiques, sur le statut de l'analogie. D'autre part la puissance de la pensée simondonienne de la technique, thème devenu aujourd'hui philosophiquement central, achève de nous convaincre de l'actualité extrême du philosophe français. Penser l'individuation se propose donc de couvrir l'ensemble de l'oeuvre de Simondon, en consacrant le présent premier volet au thème de la Nature, et en réservant à son second volet ceux de la Connaissance et de la Technique. Il apparaîtra à chaque fois que le combat principiel de Simondon contre l'hylémorphisme a chez lui valeur de subversion des alternatives classiques en général, et d'abord de l'opposition du sujet et de l'objet qui fait leur sol si la connaissance de l'individuation, elle, est aussi individuation de la connaissance.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 260  pages
  • Dimensions :  2.4cmx12.8cmx21.2cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Esthétiques
  • ISBN :  2747579204
  • EAN13 :  9782747579209
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Hugues Barthélémy

Cahiers Simondon - Numéro 1

Quelques-uns des meilleurs spécialistes de l'oeuvre du grand philosophe français Gilbert Simondon (1924-1989), aujourd'hui reconnu comme visionnaire sur certaines des principales questions actuelles de la philosophie - le rapport humanité / animalité, la question de la technique et de sa [......

Penser la connaissance et la technique après Simondon

Second volet de Penser l'individuation, dont le premier volet était consacré à « Simondon et la philosophie de la nature », Penser la connaissance et la technique après Simondon poursuit et achève l'exégèse de l'ensemble de l'œuvre de Simondon, mais en donnant à cette exégèse un tour pl...

Voir tous les livres de Jean-Hugues Barthélémy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le grand oeuvre philosophique de Gilbert Simondon (1924-1989) est formé d'une part de L'individu et sa genèse physico-biologique et L'individuation psychique et collective, qui constituent à eux deux sa Thèse principale, et d'autre part du déjà classique Du mode d'existence des objets techniques, qui est sa Thèse complémentaire. Or l'ontologie génétique de la Thèse principale, qui fut pensée et écrite avant l'avènement de la biologie moléculaire mais après les premiers grands ouvrages non seulement de Bachelard mais aussi de Merleau-Ponty, n'est plus une " métaphysique pré-critique " comme pouvait encore l'être, à certains égards, la cosmogenèse encore vitaliste de Bergson. C'est pourquoi cette ontologie génétique est sans doute la seule vraiment capable de justifier l'étrange retour actuel aux interrogations de philosophie de la nature ou à celles, épistémologiques, sur le statut de l'analogie. D'autre part la puissance de la pensée simondonienne de la technique, thème devenu aujourd'hui philosophiquement central, achève de nous convaincre de l'actualité extrême du philosophe français. Penser l'individuation se propose donc de couvrir l'ensemble de l'oeuvre de Simondon, en consacrant le présent premier volet au thème de la Nature, et en réservant à son second volet ceux de la Connaissance et de la Technique. Il apparaîtra à chaque fois que le combat principiel de Simondon contre l'hylémorphisme a chez lui valeur de subversion des alternatives classiques en général, et d'abord de l'opposition du sujet et de l'objet qui fait leur sol si la connaissance de l'individuation, elle, est aussi individuation de la connaissance.