share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les vérités du matin. Regards croisés sur un engagement

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les vérités du matin. Regards croisés sur un engagement

Les vérités du matin. Regards croisés sur un engagement

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les vérités du matin. Regards croisés sur un engagement"

    Elle est agrégée d'histoire et arrière-petite-fille du fondateur d'une des plus grandes banques au monde. Il est fils de paysan solognot et détient un CAP de mécanicien automobile. Rien ne les prédisposait à se rencontrer sinon un engagement commun, soixante ans durant, au Parti communiste français où ils ont tous deux exercé des responsabilités nationales. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? De lourds et riches souvenirs d'un passé révolu ? La nostalgie d'ex-apparatchiks qui disent good bye Lénine ? Un exercice de lucidité qui interroge ceux qui n'ont pas enterré la question de l'engagement dans le caveau du passé ? A travers photographies, évocations de fragments de leur vie et conversations à bâtons rompus où l'on croise tour à tour Maurice Thorez, Benoît Frachon, Aragon, Waldeck Rochet et Georges Marchais, Francette Lazard et René Piquet mettent à jour des questions vives : faut-il adhérer à une organisation, s'engager pour elle corps et âme au risque de l'aveuglement ou s'en servir pour défendre une cause ? Que faire de l'héritage communiste et celui des organisations, révolutionnaires ou social-démocrates, nées voici plus d'un siècle, alors que leur force propulsive a cessé d'agir ? Tout en faisant le deuil d'une avant-garde éclairée guidant le peuple, comment imaginer un dépassement du capitalisme ? Bien loin de renoncer au changement du monde, les yeux ouverts sur les tragiques impasses du XXe siècle, une femme et un homme livrent leurs vérités du matin et ravivent ainsi un désir d'engagement. Vérités belles et fragiles. Provisoires parce qu'empreintes d'humanité.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 240  pages
    • Dimensions :  1.6cmx16.0cmx22.8cm
    • Poids : 539.8g
    • Editeur :   Les éditions De L'atelier Paru le
    • Collection : HISTOIRE HC
    • ISBN :  2708241664
    • EAN13 :  9782708241664
    • Classe Dewey :  320
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Elle est agrégée d'histoire et arrière-petite-fille du fondateur d'une des plus grandes banques au monde. Il est fils de paysan solognot et détient un CAP de mécanicien automobile. Rien ne les prédisposait à se rencontrer sinon un engagement commun, soixante ans durant, au Parti communiste français où ils ont tous deux exercé des responsabilités nationales. Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? De lourds et riches souvenirs d'un passé révolu ? La nostalgie d'ex-apparatchiks qui disent good bye Lénine ? Un exercice de lucidité qui interroge ceux qui n'ont pas enterré la question de l'engagement dans le caveau du passé ? A travers photographies, évocations de fragments de leur vie et conversations à bâtons rompus où l'on croise tour à tour Maurice Thorez, Benoît Frachon, Aragon, Waldeck Rochet et Georges Marchais, Francette Lazard et René Piquet mettent à jour des questions vives : faut-il adhérer à une organisation, s'engager pour elle corps et âme au risque de l'aveuglement ou s'en servir pour défendre une cause ? Que faire de l'héritage communiste et celui des organisations, révolutionnaires ou social-démocrates, nées voici plus d'un siècle, alors que leur force propulsive a cessé d'agir ? Tout en faisant le deuil d'une avant-garde éclairée guidant le peuple, comment imaginer un dépassement du capitalisme ? Bien loin de renoncer au changement du monde, les yeux ouverts sur les tragiques impasses du XXe siècle, une femme et un homme livrent leurs vérités du matin et ravivent ainsi un désir d'engagement. Vérités belles et fragiles. Provisoires parce qu'empreintes d'humanité.