share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire d'Haiti : La première république noire du Nouveau Monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire d'Haiti : La première république noire du Nouveau Monde

Histoire d'Haiti : La première république noire du Nouveau Monde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire d'Haiti : La première république noire du Nouveau Monde"

Elle a changé de nom au gré des envahisseurs : Hispaniola pour les conquistadors de Colomb, Saint Domingue pour les colons français qui en font leur plus opulente colonie, elle devient Haïti (Ayiti) quand des esclaves africains importés par la Traite négrière rejettent les armées de l'invincible Bonaparte à la mer. Emmenés par Toussaint L'Ouverture, ils obtiennent de la France la toute première abolition de l'esclavage et pour la sauvegarder, créent la première République noire du Nouveau Monde (1er janvier 1804). Dés lors le pays connaît une longue période d'instabilité politique, qui fait le jeu des puissances étrangères. Celles-ci, peu à peu reprennent pied sur l'île : ainsi les Américains qui occupent l'île de 1915 à 1934. Le pouvoir local, corrompu, perd de sa crédibilité, ce qui favorise les révolutions qui secouent régulièrement le pays. Tout en apportant son soutien aux grands libérateurs de l'Amérique du Sud, Haïti est déchirée par les sanglantes dictatures des Duvalier (et ses escadrons de la mort contre les mulâtres), Papa et Baby Doc. Terre d'élection de la théologie de la libération avec le Père Aristide devenu président, Haïti n'en a pourtant pas fini avec l'horreur. Le séisme qui a ravagé l'île le 12 janvier 2010 survient alors que le pays traversait une nouvelle vague de violences dont personne ne semblait entrevoir l'issue. Une île tragique mais une île magique que ne cessent d'inspirer les artistes et que racontent avec talent quelques uns des meilleurs écrivains francophones de notre temps à l'instar de Dany Laferrière (prix Médicis 2009), René Depestre, etc...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 388  pages
  • Dimensions :  2.8cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
  • Collection : Pour l'histoire
  • ISBN :  2262034974
  • EAN13 :  9782262034979
  • Classe Dewey :  970
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Elle a changé de nom au gré des envahisseurs : Hispaniola pour les conquistadors de Colomb, Saint Domingue pour les colons français qui en font leur plus opulente colonie, elle devient Haïti (Ayiti) quand des esclaves africains importés par la Traite négrière rejettent les armées de l'invincible Bonaparte à la mer. Emmenés par Toussaint L'Ouverture, ils obtiennent de la France la toute première abolition de l'esclavage et pour la sauvegarder, créent la première République noire du Nouveau Monde (1er janvier 1804). Dés lors le pays connaît une longue période d'instabilité politique, qui fait le jeu des puissances étrangères. Celles-ci, peu à peu reprennent pied sur l'île : ainsi les Américains qui occupent l'île de 1915 à 1934. Le pouvoir local, corrompu, perd de sa crédibilité, ce qui favorise les révolutions qui secouent régulièrement le pays. Tout en apportant son soutien aux grands libérateurs de l'Amérique du Sud, Haïti est déchirée par les sanglantes dictatures des Duvalier (et ses escadrons de la mort contre les mulâtres), Papa et Baby Doc. Terre d'élection de la théologie de la libération avec le Père Aristide devenu président, Haïti n'en a pourtant pas fini avec l'horreur. Le séisme qui a ravagé l'île le 12 janvier 2010 survient alors que le pays traversait une nouvelle vague de violences dont personne ne semblait entrevoir l'issue. Une île tragique mais une île magique que ne cessent d'inspirer les artistes et que racontent avec talent quelques uns des meilleurs écrivains francophones de notre temps à l'instar de Dany Laferrière (prix Médicis 2009), René Depestre, etc...