share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jakob Meyer, soldat de Napoléon : Mes aventures de guerre, 1808-1813

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jakob Meyer, soldat de Napoléon : Mes aventures de guerre, 1808-1813

Jakob Meyer, soldat de Napoléon : Mes aventures de guerre, 1808-1813

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jakob Meyer, soldat de Napoléon : Mes aventures de guerre, 1808-1813"

Jakob Meyer, maréchal des logis de l'armée de Westphalie, livre vingt ans après les faits un récit épique de son parcours dans la grande épopée napoléonienne, de la campagne d'Espagne à celle de Russie. Il ne s'agit pas d'un journal de campagne à proprement parler, mais davantage d'une série de faits divers, de l'amusant au dramatique, vécus et ressentis personnellement par l'auteur, dont le statut politique et militaire est particulier. Habitant du grand-duché de Hanovre, Jakob Meyer devient citoyen émancipé du royaume de Westphalie, créé en 1807 par Napoléon. Moins d'un an plus tard, engagé volontaire, il va participer aux combats sanglants des campagnes de Catalogne puis de Russie. Dès 1815, la situation politique sera revenue au statu quo ante, le royaume aura disparu. Mais pour les soldats de la Grande Armée, rien ne sera plus pareil. On sent pourtant persister chez Jakob Meyer l'attachement viscéral au "grand homme", dont le charisme a entraîné des centaines de milliers d'Européens vers la gloire puis le désastre. Mais son récit, loin de la geste héroïque de la Grande Armée, dépeint aussi de manière crue l'histoire des petits et des sans-grade. Un texte savoureux, vivant et heureusement sorti de l'oubli par deux traducteur férus de généalogie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 93  pages
  • Dimensions :  0.8cmx15.0cmx22.6cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Mémoires/Histoire
  • ISBN :  2746713306
  • EAN13 :  9782746713307
  • Classe Dewey :  944.05

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jakob Meyer, maréchal des logis de l'armée de Westphalie, livre vingt ans après les faits un récit épique de son parcours dans la grande épopée napoléonienne, de la campagne d'Espagne à celle de Russie. Il ne s'agit pas d'un journal de campagne à proprement parler, mais davantage d'une série de faits divers, de l'amusant au dramatique, vécus et ressentis personnellement par l'auteur, dont le statut politique et militaire est particulier. Habitant du grand-duché de Hanovre, Jakob Meyer devient citoyen émancipé du royaume de Westphalie, créé en 1807 par Napoléon. Moins d'un an plus tard, engagé volontaire, il va participer aux combats sanglants des campagnes de Catalogne puis de Russie. Dès 1815, la situation politique sera revenue au statu quo ante, le royaume aura disparu. Mais pour les soldats de la Grande Armée, rien ne sera plus pareil. On sent pourtant persister chez Jakob Meyer l'attachement viscéral au "grand homme", dont le charisme a entraîné des centaines de milliers d'Européens vers la gloire puis le désastre. Mais son récit, loin de la geste héroïque de la Grande Armée, dépeint aussi de manière crue l'histoire des petits et des sans-grade. Un texte savoureux, vivant et heureusement sorti de l'oubli par deux traducteur férus de généalogie.