share_book
Envoyer cet article par e-mail

Paroles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Paroles

Paroles

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Paroles"

Paroles ou le monologue impudique d'une femme qui convoque toutes les formes d'érotisme : l'héroïne de Pierre Louÿs se loue, s'excite, s'offre et demande. Elle invite aux jouissances les plus subtiles et les plus simples. Elle aime tous les sexes, aussi bien celui de la petite fille que celui de l'homme, de la femme mûre ou de l'hermaphrodite. Jeux solitaires, à deux ou à trois, avec ou sans accessoires, qui sont évoqués et illustrés par des photographies anonymes. Alors que le manuscrit a vraisemblablement été écrit dans les années 1892-1893, il n'est découvert qu'un siècle plus tard et les images ne semblent pas appartenir à l'esthétique fin de siècle. Elles ont, semble-t-il ,été ajoutées dans les années trente. Un certain mystère ajoute à la force subversive de ce livre où le verbe appelle à la chair, où la femme chuchote ses désirs, où le lecteur est convié à l'infini de ses plaisirs. La langue est crue, avide, sans faux-semblants et le style lancinant. Les photos magnifiques. Un petit bijou qu'on a envie de garder secret dans l'armoire de nos aïeuls . --Claire Mazurel

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 65  pages
  • Dimensions :  0.8cmx16.4cmx21.6cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Allia 
  • ISBN :  291118887X
  • EAN13 :  9782911188879
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Louys

Trois Filles de leur mère

Publié clandestinement pour la première fois en 1926 «aux dépens d'un amateur et pour ses amis», Trois Filles de leur mère est sans conteste le chef d'oeuvre érotique de Pierre Louÿs. On y retrouve tous les thèmes chers à l'écrivain, son style vif, précis et ironique. Ici, trois [......

Histoire du Roi Gonzalve et des douze princesses ; Pybrac ; La Femme

Voici dans ce volume l'Histoire du roi Gonzalve et des douze princesses (petit roman dont c'est la première édition en librairie), les inénarrables quatrains de Pybrac (" Je n'aime pas à voir... "), et pour terminer les magnifiques poèmes érotiques de La Femme (pour la première fois en [.....

Voir tous les livres de Pierre Louys

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Paroles ou le monologue impudique d'une femme qui convoque toutes les formes d'érotisme : l'héroïne de Pierre Louÿs se loue, s'excite, s'offre et demande. Elle invite aux jouissances les plus subtiles et les plus simples. Elle aime tous les sexes, aussi bien celui de la petite fille que celui de l'homme, de la femme mûre ou de l'hermaphrodite. Jeux solitaires, à deux ou à trois, avec ou sans accessoires, qui sont évoqués et illustrés par des photographies anonymes. Alors que le manuscrit a vraisemblablement été écrit dans les années 1892-1893, il n'est découvert qu'un siècle plus tard et les images ne semblent pas appartenir à l'esthétique fin de siècle. Elles ont, semble-t-il ,été ajoutées dans les années trente. Un certain mystère ajoute à la force subversive de ce livre où le verbe appelle à la chair, où la femme chuchote ses désirs, où le lecteur est convié à l'infini de ses plaisirs. La langue est crue, avide, sans faux-semblants et le style lancinant. Les photos magnifiques. Un petit bijou qu'on a envie de garder secret dans l'armoire de nos aïeuls . --Claire Mazurel