share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pierre louys : une vie secrete (1870-1925)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pierre louys : une vie secrete (1870-1925)

Pierre louys : une vie secrete (1870-1925)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pierre louys : une vie secrete (1870-1925)"

Auteur : Jean-Paul Goujon, professeur à l'Université de Séville, travaille depuis plus de vingt ans sur Pierre Louÿs. Il a d'ailleurs rédigé une biographie de cet écrivain chez Pauvert-Seghers, dont voici une nouvelle édition très enrichie publiée aux Editions Fayard en même temps que cette Correspondance. Il a également édité les textes de Louÿs, Aphrodite et les Chansons de Bilitis, chez Gallimard, et publié une biographie de Léon-Paul Fargue chez le même éditeur, ainsi qu'une biographie de Jean de Tinan chez Plon. Livre : Tiré de l'oubli grâce aux adaptations cinématographiques de La Femme et le pantin, et à une libération des moeurs favorable (la plupart de ses romans se vendent bien en poche), Pierre Louÿs est trop souvent traité d'auteur décadent, éroto-sulfureux. Dans cette remarquable biographie, Jean-Paul Goujon rend une place méritée à un écrivain, qui laissa derrière lui une oeuvre qui compte treize volumes, et dont la beauté de certains de ses textes et son érudition enthousiasmèrent nombre de ses prestigieux amis - de Mallarmé à Valéry.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 872  pages
  • Dimensions :  3.6cmx15.2cmx23.2cm
  • Poids : 1061.4g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213611955
  • EAN13 :  9782213611952
  • Classe Dewey :  840.8
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Paul Goujon

Anthologie de la poésie érotique : Poèmes érotiques français du Moyen Age au XXe siècle

Voici rassemblés plus de trois cents poèmes érotiques, du Moyen-Age au début du XXe siècle. On y retrouve Villon, Ronsard, Voltaire, Baudelaire, Verlaine... et d'autres poètes moins connus tels Deschamps, Viau, Régnier ou inattendus comme Jules Verne. Classée par thèmes (travers du mariage,...

Ôte-moi d'un doute... : L'énigme Corneille-Molière

Corneille a-t-il écrit certaines pièces de Molière ? La question a soulevé, tout au long du XXe siècle, des réactions vives et des protestations offusquées. En 1919, Pierre Louÿs avait affirmé la paternité de Corneille pour les plus grandes comédies de Molière : Tartuffe, Le Misanthrope,...

Voir tous les livres de Jean-Paul Goujon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Auteur : Jean-Paul Goujon, professeur à l'Université de Séville, travaille depuis plus de vingt ans sur Pierre Louÿs. Il a d'ailleurs rédigé une biographie de cet écrivain chez Pauvert-Seghers, dont voici une nouvelle édition très enrichie publiée aux Editions Fayard en même temps que cette Correspondance. Il a également édité les textes de Louÿs, Aphrodite et les Chansons de Bilitis, chez Gallimard, et publié une biographie de Léon-Paul Fargue chez le même éditeur, ainsi qu'une biographie de Jean de Tinan chez Plon. Livre : Tiré de l'oubli grâce aux adaptations cinématographiques de La Femme et le pantin, et à une libération des moeurs favorable (la plupart de ses romans se vendent bien en poche), Pierre Louÿs est trop souvent traité d'auteur décadent, éroto-sulfureux. Dans cette remarquable biographie, Jean-Paul Goujon rend une place méritée à un écrivain, qui laissa derrière lui une oeuvre qui compte treize volumes, et dont la beauté de certains de ses textes et son érudition enthousiasmèrent nombre de ses prestigieux amis - de Mallarmé à Valéry.