share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires d'un capitaine de chasseurs à cheval sous Napoléon

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires d'un capitaine de chasseurs à cheval sous Napoléon

Mémoires d'un capitaine de chasseurs à cheval sous Napoléon

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mémoires d'un capitaine de chasseurs à cheval sous Napoléon"

Né le 20 décembre 1780, Joseph-Thomas Aubry s'engage comme simple soldat - chasseur à cheval - à l'âge de dix-sept ans. Ses états de services lui permettent de gagner l'épaulette et d'atteindre le grade de capitaine, ce qui nous vaut un témoignage de grande valeur. Aubry n'est ni vantard, ni fanfaron, il raconte simplement sa carrière et les grands événements auxquels il a pris part. Sa participation aux batailles d'Austerlitz, d'Auerstaedt, d'Eylau, d'Eckmühl, de Wagram, de la Moskowa et de Ligny, sa captivité en Russie et sa déportation en Sibérie nous garantissent un témoignage dense et peu courant sur cette période. De plus, ayant fait toute sa carrière dans le même régiment, le 12e régiment de chasseurs à cheval, une unité solide, à la réputation bien établie, Aubry nous permet à travers le récit de ses aventures de mieux cerner la vie et la carrière complète d'officiers de base, mais aussi et, c'est assez rare pour le signaler, à travers ses écrits nous percevons la mentalité des officiers de la Grande Armée qui avaient gardé une part de leurs sentiments républicains. Cette édition des Souvenirs du capitaine Aubry méritait sa place dans nos Carnets de Guerre 1789-1815. De la même façon que pour les autres titres de cette collection, nous l'avons voulu enrichi de documents comme l'historique du 12e régiment de chasseurs à cheval, le livre d'ordres du colonel Defrance et une étude sur les uniformes portés dans ce corps.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 300  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.2cmx21.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Jourdan Le Clercq (Editions) Paru le
  • Collection : JOURDAN (EDITIO
  • ISBN :  2874661139
  • EAN13 :  9782874661136
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernard Coppens

Les mensonges de Waterloo

Napoléon a rédigé trois récits de la bataille de Waterloo : d'abord le bulletin dicté deux jours après, sur la route de Paris, et deux ouvrages dictés à Sainte- Hélène, successivement aux généraux Gourgaud et Bertrand. Depuis 1818, tous les stratèges et historiens de la bataille se [...

Voir tous les livres de Bernard Coppens

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Né le 20 décembre 1780, Joseph-Thomas Aubry s'engage comme simple soldat - chasseur à cheval - à l'âge de dix-sept ans. Ses états de services lui permettent de gagner l'épaulette et d'atteindre le grade de capitaine, ce qui nous vaut un témoignage de grande valeur. Aubry n'est ni vantard, ni fanfaron, il raconte simplement sa carrière et les grands événements auxquels il a pris part. Sa participation aux batailles d'Austerlitz, d'Auerstaedt, d'Eylau, d'Eckmühl, de Wagram, de la Moskowa et de Ligny, sa captivité en Russie et sa déportation en Sibérie nous garantissent un témoignage dense et peu courant sur cette période. De plus, ayant fait toute sa carrière dans le même régiment, le 12e régiment de chasseurs à cheval, une unité solide, à la réputation bien établie, Aubry nous permet à travers le récit de ses aventures de mieux cerner la vie et la carrière complète d'officiers de base, mais aussi et, c'est assez rare pour le signaler, à travers ses écrits nous percevons la mentalité des officiers de la Grande Armée qui avaient gardé une part de leurs sentiments républicains. Cette édition des Souvenirs du capitaine Aubry méritait sa place dans nos Carnets de Guerre 1789-1815. De la même façon que pour les autres titres de cette collection, nous l'avons voulu enrichi de documents comme l'historique du 12e régiment de chasseurs à cheval, le livre d'ordres du colonel Defrance et une étude sur les uniformes portés dans ce corps.