share_book
Envoyer cet article par e-mail

Après-midi à Drouot

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Après-midi à Drouot

Après-midi à Drouot

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Après-midi à Drouot"

    Nous avons passé pas mal de temps à Drouot, la salle de vente de la rue de Richelieu, à Paris. Il y avait Chaland qui y achetait des meubles design sixties rouge inouïs, Avril et Götting, et, parfois Berbérian... Après la mort de Chaland en 1990, nous avons continué à y aller. Nous habitions tous pas loin, il suffisait de dégouliner les pentes de Montmartre, fonçant coudes au corps, pour nous retrouver écumant les salles d'exposition. L'oeil s'éduque en regardant, certes, les chef-oeuvres, mais aussi les mauvais tableaux. Drouot regorge des deux, une vraie caverne d'Ali Baba, avec des empilements de meubles, de vins fins, de tapis, d'affiches de collection, de gravures, de livres illustrés par Gus Bofa ou George Grosz. C'est d'ailleurs ma "période George Grosz". Les têtes de mes personnages sont énormes. C'est normal... Jusqu'en 1996, j'ai accumulé plus de trois cents pages d'études et de recherches inspirées par le lieu et le thème plus large du milieu artistique et de la peinture. A la même époque j'ai aussi encré les dessins présents dans ce livre. La plupart sont inédits. Certains d'entre eux ont été publiés dans des revues, comme The New Yorker, d'autres exposés en galeries, ou plus naturellement vendus aux enchères lors de ventes consacrées à des dessinateurs, à Drouot justement ! Serge CLERC.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 30  pages
    • Dimensions :  0.8cmx12.0cmx15.6cm
    • Poids : 59.0g
    • Editeur :   Le 9Eme Monde Paru le
    • Collection : 9EME MONDE (LE)
    • ISBN :  2844560938
    • EAN13 :  9782844560933
    • Langue : Français

    D'autres livres de Serge Clerc

    Nightclubbing Desperados

    Serge Clerc a marqué de son graphisme l'esthétique des années quatre-vingt. Publiés simultanément dans la presse musicale en France, en Angleterre, au Japon et aux Pays-Bas, ses dessins ont fait de lui une référence internationale. Chaînon manquant entre le classicisme de l'école de Marcine...

    Voir tous les livres de Serge Clerc

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Nous avons passé pas mal de temps à Drouot, la salle de vente de la rue de Richelieu, à Paris. Il y avait Chaland qui y achetait des meubles design sixties rouge inouïs, Avril et Götting, et, parfois Berbérian... Après la mort de Chaland en 1990, nous avons continué à y aller. Nous habitions tous pas loin, il suffisait de dégouliner les pentes de Montmartre, fonçant coudes au corps, pour nous retrouver écumant les salles d'exposition. L'oeil s'éduque en regardant, certes, les chef-oeuvres, mais aussi les mauvais tableaux. Drouot regorge des deux, une vraie caverne d'Ali Baba, avec des empilements de meubles, de vins fins, de tapis, d'affiches de collection, de gravures, de livres illustrés par Gus Bofa ou George Grosz. C'est d'ailleurs ma "période George Grosz". Les têtes de mes personnages sont énormes. C'est normal... Jusqu'en 1996, j'ai accumulé plus de trois cents pages d'études et de recherches inspirées par le lieu et le thème plus large du milieu artistique et de la peinture. A la même époque j'ai aussi encré les dessins présents dans ce livre. La plupart sont inédits. Certains d'entre eux ont été publiés dans des revues, comme The New Yorker, d'autres exposés en galeries, ou plus naturellement vendus aux enchères lors de ventes consacrées à des dessinateurs, à Drouot justement ! Serge CLERC.