share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sissi, ses frères et soeurs : Valse tragique en Bavière

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sissi, ses frères et soeurs : Valse tragique en Bavière

Sissi, ses frères et soeurs : Valse tragique en Bavière

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sissi, ses frères et soeurs : Valse tragique en Bavière"

Si l'on connaît la vie mouvementée et errante de l'impératrice Élisabeth d'Autriche, dite Sissi, marquée par la mort prématurée de sa fille aînée, le suicide de son fils Rodolphe, l'assassinat de son beau-frère, l'empereur du Mexique, avant qu'elle-même ne périsse sous le couteau d'un anarchiste, on sait moins que ses nombreux frères et soeurs connurent aussi des trajectoires hors du commun : Sophie, duchesse d'Alençon, mourut brûlée vive dans l'incendie du Bazar de la Charité à Paris ; Marie, reine de Naples, fut mariée à un souverain incapable et défendit héroïquement son royaume contre les troupes de Garibaldi avant de se réfugier à Rome et d'y perdre sa petite fille ; Mathilde, comtesse de Trani, mariée également à un prince des Deux-Siciles, s'associa aux combats de sa soeur ; Hélène, éconduite par l'empereur d'Autriche, épousa l'héritier d'une des plus grandes fortunes d'Europe et, grâce à sa profonde piété, ne baissa jamais la tête face à une hécatombe inouïe de deuils familiaux. Quant aux frères, ils se démarquèrent aussi de leurs contemporains. L'aîné renonça à ses droits dynastiques pour épouser une comédienne et leur fill défraya la chronique dans le scandale de Mayerling ; le deuxième, devenu veuf très tôt, se consola dans la médecine et devint un ophtalmologiste éminent, pionnier dans l'opération de la cataracte. Erika Bestenreiner nous raconte le destin extraordinaire de cette tribu princière aux fortes personnalités à partir de nombreu documents inédits

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 286  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.2cmx23.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Pygmalion Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2857048521
  • EAN13 :  9782857048527

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Si l'on connaît la vie mouvementée et errante de l'impératrice Élisabeth d'Autriche, dite Sissi, marquée par la mort prématurée de sa fille aînée, le suicide de son fils Rodolphe, l'assassinat de son beau-frère, l'empereur du Mexique, avant qu'elle-même ne périsse sous le couteau d'un anarchiste, on sait moins que ses nombreux frères et soeurs connurent aussi des trajectoires hors du commun : Sophie, duchesse d'Alençon, mourut brûlée vive dans l'incendie du Bazar de la Charité à Paris ; Marie, reine de Naples, fut mariée à un souverain incapable et défendit héroïquement son royaume contre les troupes de Garibaldi avant de se réfugier à Rome et d'y perdre sa petite fille ; Mathilde, comtesse de Trani, mariée également à un prince des Deux-Siciles, s'associa aux combats de sa soeur ; Hélène, éconduite par l'empereur d'Autriche, épousa l'héritier d'une des plus grandes fortunes d'Europe et, grâce à sa profonde piété, ne baissa jamais la tête face à une hécatombe inouïe de deuils familiaux. Quant aux frères, ils se démarquèrent aussi de leurs contemporains. L'aîné renonça à ses droits dynastiques pour épouser une comédienne et leur fill défraya la chronique dans le scandale de Mayerling ; le deuxième, devenu veuf très tôt, se consola dans la médecine et devint un ophtalmologiste éminent, pionnier dans l'opération de la cataracte. Erika Bestenreiner nous raconte le destin extraordinaire de cette tribu princière aux fortes personnalités à partir de nombreu documents inédits