share_book
Envoyer cet article par e-mail

Claude François

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Claude François

Claude François

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Claude François"

    Dimanche 12 mars 1978. La France entière est sous le choc. Claude François vient de mourir. La veille, il s'est électrocuté dans la salle de bains de son appartement parisien. Il avait 39 ans. Frappé en pleine gloire, il laisse derrière lui plus de 400 chansons dont quantité de tubes qui aujourd'hui encore continuent de nous enchanter : Belles, Belles, Belles ; Comme d'habitude ; Alexandrie Alexandra ; Cette année-là ; Le lundi au soleil... Né à Ismaïla, en Égypte, le 1er février 1939, il débarque en France en 1956. Il a 17 ans et s'installe avec sa famille dans un modeste appartement de Monte-Carlo. Attiré par la scène et une folle envie de réussir, il se produit très vite comme batteur dans des orchestres monégasques. Fin 61 n'y tenant plus, il « monte à Paris », où pense-t-il, à juste titre, que la gloire l'attend. Un an après, pris en main par Paul Lederman, il commence à franchir les marches du succès pour se hisser très vite en haut des hit-parades. Il séduit un public féminin de plus en plus nombreux. Ses talents de danseur font des ravages parmi les jeunes. L'apparition des Claudettes (1966) provoquera des scènes d'hystérie de la part de ses admiratrices. Côté coeur, on lui connaît plusieurs femmes : Janet Woolcoot, une danseuse anglaise qu'il épouse en 1960. Ils se sépareront deux ans plus tard et ne divorceront qu'en 1967. Courte idylle avec France Gall. En 1967 Isabelle Forest devient la mère de ses deux fils : Claude (1968) et Marc (1969). Des histoires d'amour avec la Finlandaise Sofia Kiukkonrn ou l'Américaine Kathalyn (sa dernière compagne)... Ambitieux, il se transforme en homme de presse lorsqu'en 1972 il rachète Podium (qui fera un carton) pour concurrencer Salut les copains de Daniel Filippachi. Exigeant envers les autres, hyper perfectionniste, il mènera toute sa vie à cent à l'heure. L'auteur, nous révèle dans ce livre la vie, oh combien tourmentée, de cet artiste hors normes, dont la mémoire près de 34 ans après sa disparition est toujours aussi vive dans l'esprit de tous.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 256  pages
    • Editeur :   Exclusif Paru le
    • Collection : PRIVEE
    • ISBN :  2848911093
    • EAN13 :  9782848911090
    • Langue : Français

    D'autres livres de Claire Lescure

    Johnny Hallyday - Jusqu'au bout avec Johnny...

    Extrait de l'avant-propos Tanquée sur mon scooter, qui ahane sur le chemin pentu des Patapans, dans le quartier résidentiel de l'Oumède, à Ramatuelle, je viens de me faire doubler, par quatre Harley Davidson. J'avais oublié que c'était la semaine de leur grand rassemblement annuel sinon... si ...

    Voir tous les livres de Claire Lescure

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dimanche 12 mars 1978. La France entière est sous le choc. Claude François vient de mourir. La veille, il s'est électrocuté dans la salle de bains de son appartement parisien. Il avait 39 ans. Frappé en pleine gloire, il laisse derrière lui plus de 400 chansons dont quantité de tubes qui aujourd'hui encore continuent de nous enchanter : Belles, Belles, Belles ; Comme d'habitude ; Alexandrie Alexandra ; Cette année-là ; Le lundi au soleil... Né à Ismaïla, en Égypte, le 1er février 1939, il débarque en France en 1956. Il a 17 ans et s'installe avec sa famille dans un modeste appartement de Monte-Carlo. Attiré par la scène et une folle envie de réussir, il se produit très vite comme batteur dans des orchestres monégasques. Fin 61 n'y tenant plus, il « monte à Paris », où pense-t-il, à juste titre, que la gloire l'attend. Un an après, pris en main par Paul Lederman, il commence à franchir les marches du succès pour se hisser très vite en haut des hit-parades. Il séduit un public féminin de plus en plus nombreux. Ses talents de danseur font des ravages parmi les jeunes. L'apparition des Claudettes (1966) provoquera des scènes d'hystérie de la part de ses admiratrices. Côté coeur, on lui connaît plusieurs femmes : Janet Woolcoot, une danseuse anglaise qu'il épouse en 1960. Ils se sépareront deux ans plus tard et ne divorceront qu'en 1967. Courte idylle avec France Gall. En 1967 Isabelle Forest devient la mère de ses deux fils : Claude (1968) et Marc (1969). Des histoires d'amour avec la Finlandaise Sofia Kiukkonrn ou l'Américaine Kathalyn (sa dernière compagne)... Ambitieux, il se transforme en homme de presse lorsqu'en 1972 il rachète Podium (qui fera un carton) pour concurrencer Salut les copains de Daniel Filippachi. Exigeant envers les autres, hyper perfectionniste, il mènera toute sa vie à cent à l'heure. L'auteur, nous révèle dans ce livre la vie, oh combien tourmentée, de cet artiste hors normes, dont la mémoire près de 34 ans après sa disparition est toujours aussi vive dans l'esprit de tous.