share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Lumière du monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Lumière du monde

La Lumière du monde

  (Auteur)


Prix : 69,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Lumière du monde"

À lire La Lumière du monde – un recueil d'entretiens conduits et recueillis par Lydie Dattas –, on pourrait croire que Christian Bobin vient de publier son dernier ouvrage. En effet, l'originalité de ces entretiens réside dans le fait que Lydie Dattas n'y apparaît pas : aucune question, aucune trace de "l'interrogatoire" ; ceci, explique-t-elle, afin de retransmettre toute l'ardeur de la parole du poète. Que l'on aime ou que l'on n'aime pas Christian Bobin, ce livre est à lire. Les inconditionnels retrouveront le style, les mots et l'univers de l'auteur tout en y découvrant ses positions d'homme et de lecteur : amoureux de Jean Grosjean, d'André Dhôtel et d'Emily Dickinson, il critique par exemple l'inutile noirceur des œuvres d'un Beckett ou d'un Joyce. Les seconds apprendront comment "l'auteur à la mode" – selon ses propres termes – se remet en question et tente de réenvisager son travail. "Mon écriture a glissé à la surface des choses, et je suis entré dans la catégorie du lisse." écrit-il. Mais "je ne veux plus écrire une seule phrase dont je ne pourrais répondre." Ce recueil augure-t-il de cette nouvelle voie ? Ce qui est certain, c'est que Lydie Dattas a su nous communiquer les paroles d'un homme en pleine résurrection. --Isabelle Rossignol --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 164 pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070427110
  • EAN13 :  9782070427116
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Christian Bobin

Tout le monde est occupé

" Je m'appelle Manège, j'ai neuf mois et je pense quelque chose que je ne sais pas encore dire. Entrez dans ma tête. Mon cerveau est plié en huit comme une nappe de coton. En huit ou en seize. Dépliez la nappe, voilà ma pensée de neuf mois : d'une part, les coccinelles n'ont pas bon goût. ...

Prix : 37 DH
La Folle Allure

Il nous faut mener double vie dans nos vies, double sang dans nos cœurs, la joie avec la peine, le rire avec les ombres, deux chevaux dans le même attelage, chacun tirant de son côté, à folle allure. Ainsi allons-nous, cavaliers sur un chemin de neige, cherchant la bonne foulée, cherchant la ...

Prix : 69 DH

La dame blanche

" Derrière la porte fermée à clé de sa chambre, Emily écrit des textes dont la grâce saccadée n'a d'égale que celle des proses cristallines de Rimbaud. Comme une couturière céleste, elle regroupe ses poèmes par paquets de vingt, puis elle les coud et les rassemble en cahiers qu'elle ...

Prix : 51 DH
Geai

" Geai était morte depuis deux mille trois cent quarante-deux jours quand elle commença à sourire. ...

Prix : 145 DH

Voir tous les livres de Christian Bobin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

À lire La Lumière du monde – un recueil d'entretiens conduits et recueillis par Lydie Dattas –, on pourrait croire que Christian Bobin vient de publier son dernier ouvrage. En effet, l'originalité de ces entretiens réside dans le fait que Lydie Dattas n'y apparaît pas : aucune question, aucune trace de "l'interrogatoire" ; ceci, explique-t-elle, afin de retransmettre toute l'ardeur de la parole du poète. Que l'on aime ou que l'on n'aime pas Christian Bobin, ce livre est à lire. Les inconditionnels retrouveront le style, les mots et l'univers de l'auteur tout en y découvrant ses positions d'homme et de lecteur : amoureux de Jean Grosjean, d'André Dhôtel et d'Emily Dickinson, il critique par exemple l'inutile noirceur des œuvres d'un Beckett ou d'un Joyce. Les seconds apprendront comment "l'auteur à la mode" – selon ses propres termes – se remet en question et tente de réenvisager son travail. "Mon écriture a glissé à la surface des choses, et je suis entré dans la catégorie du lisse." écrit-il. Mais "je ne veux plus écrire une seule phrase dont je ne pourrais répondre." Ce recueil augure-t-il de cette nouvelle voie ? Ce qui est certain, c'est que Lydie Dattas a su nous communiquer les paroles d'un homme en pleine résurrection. --Isabelle Rossignol --Ce texte fait référence à l'édition Broché .