share_book
Envoyer cet article par e-mail

Charlemagne et les Carolingiens, 687-987

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Charlemagne et les Carolingiens, 687-987

Charlemagne et les Carolingiens, 687-987

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Charlemagne et les Carolingiens, 687-987"

Il y a 1 200 ans, Charlemagne unifia sous sa seule autorité la majeure partie de l'Europe occidentale, de l'Èbre jusqu'à l'Elbe. C'est en cela que son règne est fascinant. De nos jours, c'est la raison pour laquelle le prix international distinguant les personnalités oeuvrant à la coopération entre les peuples d'Europe porte son nom. Un poète contemporain désigne déjà Charlemagne comme le " phare de l'Europe ". En fait, tout commença au VIIe siècle, lorsque ses ancêtres, les Pippinides, devinrent maîtres du royaume d'Austrasie, puis de l'ensemble du monde franc, en exerçant les fonctions de maire du palais. Le prestige de Charles Martel était tel qu'il put gouverner sans roi vers la fin de sa vie. Son fils, Pépin le Bref, fut à sa suite le véritable fondateur de la dynastie carolingienne, en se faisant sacrer grâce au soutien de la papauté. À la génération suivante, Charlemagne poursuivit l'ascension politique de sa famille en accédant à l'Empire. Le couronnement de l'an 800 est le résultat de plusieurs phénomènes : l'extension du royaume grâce à de multiples campagnes militaires, la conversion au christianisme des populations nouvellement soumises, la réforme de la société qui accompagne la " renaissance " carolingienne, illustrée par l'invention de la minuscule caroline ou la réalisation de manuscrits somptueusement enluminés. Ce mouvement devait durer un siècle, du règne de Charlemagne à celui de Charles le Chauve, qui ouvre la lignée des Carolingiens de Francie occidentale. Leur histoire est présentée jusqu'à celle de Louis V, dont le successeur devait être Hugues Capet, fondateur d'une dynastie qui construisit la France pendant huit siècles.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 159  pages
  • Dimensions :  1.6cmx24.2cmx25.4cm
  • Poids : 839.1g
  • Editeur :   Tallandier Paru le
  • Collection : La france au fil de ses rois
  • ISBN :  2235023207
  • EAN13 :  9782235023207
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Depreux

Les sociétés occidentales du milieu du VIe à la fin du IXe siècle

Cet ouvrage porte sur la nature et les formes des relations sociales dans l'Occident chrétien, du milieu du VIe à la fin du IXe siècle. Il propose une réflexion sur les principes constitutifs des sociétés du haut Moyen Age et les diverses échelles auxquelles on peut les observer. Les premiers...

Voir tous les livres de Philippe Depreux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il y a 1 200 ans, Charlemagne unifia sous sa seule autorité la majeure partie de l'Europe occidentale, de l'Èbre jusqu'à l'Elbe. C'est en cela que son règne est fascinant. De nos jours, c'est la raison pour laquelle le prix international distinguant les personnalités oeuvrant à la coopération entre les peuples d'Europe porte son nom. Un poète contemporain désigne déjà Charlemagne comme le " phare de l'Europe ". En fait, tout commença au VIIe siècle, lorsque ses ancêtres, les Pippinides, devinrent maîtres du royaume d'Austrasie, puis de l'ensemble du monde franc, en exerçant les fonctions de maire du palais. Le prestige de Charles Martel était tel qu'il put gouverner sans roi vers la fin de sa vie. Son fils, Pépin le Bref, fut à sa suite le véritable fondateur de la dynastie carolingienne, en se faisant sacrer grâce au soutien de la papauté. À la génération suivante, Charlemagne poursuivit l'ascension politique de sa famille en accédant à l'Empire. Le couronnement de l'an 800 est le résultat de plusieurs phénomènes : l'extension du royaume grâce à de multiples campagnes militaires, la conversion au christianisme des populations nouvellement soumises, la réforme de la société qui accompagne la " renaissance " carolingienne, illustrée par l'invention de la minuscule caroline ou la réalisation de manuscrits somptueusement enluminés. Ce mouvement devait durer un siècle, du règne de Charlemagne à celui de Charles le Chauve, qui ouvre la lignée des Carolingiens de Francie occidentale. Leur histoire est présentée jusqu'à celle de Louis V, dont le successeur devait être Hugues Capet, fondateur d'une dynastie qui construisit la France pendant huit siècles.