share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Supplice d'une queue

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Supplice d'une queue

Le Supplice d'une queue

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Supplice d'une queue"

C'est là un petit texte exhumé des tiroirs de la littérature érotique, anonyme d'abord, puis identifié, publié, disparu et enfin réédité ! Un sacré long chemin tortueux pour un texte bien court, pour l'histoire d'une liaison amoureuse entre deux hommes. Il faut dire que l'un d'eux est "affligé par la Nature d'une monstruosité", d'une énormité, "d'un membre que quelques-uns et des plus grands, pouvaient à peine enserrer d'une seule main" ! Un pénis qui se satisfait seulement des autres pénis, de la chair d'autres hommes, de jeux érotiques en ébats violents, au hasard des rencontres. Le Supplice d'une queue est précisément le récit d'une rencontre entre Albert et Armand ou plutôt l'histoire d'Armand, affublé d'un "bélier" qui le projette à l'écart du genre humain, racontée par lui-même au cours d'une nuit, entre les bras de son amant... Le Supplice d'une queue avait paru incognito en 1931, sans même un nom d'auteur. Ce n'est qu'après 1945 que l'on parvint à rapprocher le nom de François-Paul Alibert de ce texte. Alibert, simple poète de Carcassonne, employé de mairie et ami de Gide. C'est plus qu'il n'en faut pour ériger un texte un véritable mythe. --Céline Darner

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 124  pages
  • Dimensions :  0.8cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   La Musardine Paru le
  • Collection : LECTURES AMOUREUSES
  • ISBN :  2842712102
  • EAN13 :  9782842712105
  • Classe Dewey :  840.09
  • Langue : Français

D'autres livres de François-Paul Alibert

Le Fils de Loth

Parmi les auteurs de littérature érotique homosexuelle, François-Paul Alibert s'était fait remarquer des spécialistes en publiant, sous la houlette d'André Gide, Le Supplice d'une queue, justement réédité aujourd'hui. Et comme un livre peut en cacher un autre, voilà que les éditions de La...

Le Fils de Loth

Parmi les auteurs de littérature érotique homosexuelle, François-Paul Alibert s'était fait remarquer des spécialistes en publiant, sous la houlette d'André Gide, Le Supplice d'une queue, justement réédité aujourd'hui. Et comme un livre peut en cacher un autre, voilà que les éditions de La...

Voir tous les livres de François-Paul Alibert

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est là un petit texte exhumé des tiroirs de la littérature érotique, anonyme d'abord, puis identifié, publié, disparu et enfin réédité ! Un sacré long chemin tortueux pour un texte bien court, pour l'histoire d'une liaison amoureuse entre deux hommes. Il faut dire que l'un d'eux est "affligé par la Nature d'une monstruosité", d'une énormité, "d'un membre que quelques-uns et des plus grands, pouvaient à peine enserrer d'une seule main" ! Un pénis qui se satisfait seulement des autres pénis, de la chair d'autres hommes, de jeux érotiques en ébats violents, au hasard des rencontres. Le Supplice d'une queue est précisément le récit d'une rencontre entre Albert et Armand ou plutôt l'histoire d'Armand, affublé d'un "bélier" qui le projette à l'écart du genre humain, racontée par lui-même au cours d'une nuit, entre les bras de son amant... Le Supplice d'une queue avait paru incognito en 1931, sans même un nom d'auteur. Ce n'est qu'après 1945 que l'on parvint à rapprocher le nom de François-Paul Alibert de ce texte. Alibert, simple poète de Carcassonne, employé de mairie et ami de Gide. C'est plus qu'il n'en faut pour ériger un texte un véritable mythe. --Céline Darner