share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bifrost, N° 59 : Spécial James G. Ballard

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bifrost, N° 59 : Spécial James G. Ballard

Bifrost, N° 59 : Spécial James G. Ballard

Collectif


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Bifrost, N° 59 : Spécial James G. Ballard"

Né en 1930 à Shangaï, James G. Ballard est le fils du directeur d'une filiale chinoise d'une importante entreprise de Manchester. Ainsi passe-t-il ses dix premières années dans le cocon privilégié d'une vie de riche expatrié. Jusqu'au conflit sino-japonais et l'invasion de la Chine par le Japon, qui provoquera la dispersion de sa famille, la fin d'un monde, au sens propre comme au figuré, et son emprisonnement en 1942 dans un camp de réfugiés civil ou il restera jusqu'en 1945. Ballard raconte cette expérience, qui déterminera l'ensemble ou presque de son oeuvre, dans Empire du Soleil, roman plus ou moins autobiographique que Steven Spielberg adaptera au cinéma en 1987. Il revient en Angleterre en 1946 ; il y poursuivra des études de médecine puis de littérature, sans grand succès. Il écrit sa première nouvelle, un récit de science-fiction, « Passeport pour l'éternité », alors qu'il vient de s'engager dans l'armée et suit son entraînement militaire au Canada. Sa première publication a lieu dans New Worlds en 1956. Il quitte l'armée, se marie, et trouve un emploi de bibliothécaire et à Shepperton, banlieue londonienne qu'il ne quittera plus ou presque. Il écrit beaucoup, publie de nombreuses nouvelles SF et sa série apocalyptique, La Forêt de crystal, Le Monde englouti et Sécheresse, l'installe au pinacle du genre. Décédé le 19 avril 2009, il nous laisse une oeuvre riche de nombreuses nouvelles et d'une vingtaine de romans fascinants, notamment la Trilogie de béton, dont Crash, le premier volet de la série, fut adapté au cinéma en 1996 par David Cronenberg. James G. Ballard est aujourd'hui considéré dans le monde entier comme l'un des écrivains contemporains les plus considérables. Fidèle à la réputation de qualité imparable de ses dossiers, Bifrost aborde ici Ballard à travers un guide de lecture animé par les plus grands spécialistes de l'écrivain anglais, une bibliographie, de nombreuses études sur son oeuvre et trois interviews. Le sommaire des fictions est composé d'un ensemble de nouvelles hommage par des auteurs français de renom (Andrevon, Dunyach, Barbéri et Mucchielli), ainsi qu'un récit de J. G. Ballard lui-même. Un numéro incontournable.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.0cmx15.0cmx20.8cm
  • Poids : 294.8g
  • Editeur :   Du Belial Paru le
  • Collection : REV BIFROST
  • ISBN :  2913039561
  • EAN13 :  9782913039568
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Né en 1930 à Shangaï, James G. Ballard est le fils du directeur d'une filiale chinoise d'une importante entreprise de Manchester. Ainsi passe-t-il ses dix premières années dans le cocon privilégié d'une vie de riche expatrié. Jusqu'au conflit sino-japonais et l'invasion de la Chine par le Japon, qui provoquera la dispersion de sa famille, la fin d'un monde, au sens propre comme au figuré, et son emprisonnement en 1942 dans un camp de réfugiés civil ou il restera jusqu'en 1945. Ballard raconte cette expérience, qui déterminera l'ensemble ou presque de son oeuvre, dans Empire du Soleil, roman plus ou moins autobiographique que Steven Spielberg adaptera au cinéma en 1987. Il revient en Angleterre en 1946 ; il y poursuivra des études de médecine puis de littérature, sans grand succès. Il écrit sa première nouvelle, un récit de science-fiction, « Passeport pour l'éternité », alors qu'il vient de s'engager dans l'armée et suit son entraînement militaire au Canada. Sa première publication a lieu dans New Worlds en 1956. Il quitte l'armée, se marie, et trouve un emploi de bibliothécaire et à Shepperton, banlieue londonienne qu'il ne quittera plus ou presque. Il écrit beaucoup, publie de nombreuses nouvelles SF et sa série apocalyptique, La Forêt de crystal, Le Monde englouti et Sécheresse, l'installe au pinacle du genre. Décédé le 19 avril 2009, il nous laisse une oeuvre riche de nombreuses nouvelles et d'une vingtaine de romans fascinants, notamment la Trilogie de béton, dont Crash, le premier volet de la série, fut adapté au cinéma en 1996 par David Cronenberg. James G. Ballard est aujourd'hui considéré dans le monde entier comme l'un des écrivains contemporains les plus considérables. Fidèle à la réputation de qualité imparable de ses dossiers, Bifrost aborde ici Ballard à travers un guide de lecture animé par les plus grands spécialistes de l'écrivain anglais, une bibliographie, de nombreuses études sur son oeuvre et trois interviews. Le sommaire des fictions est composé d'un ensemble de nouvelles hommage par des auteurs français de renom (Andrevon, Dunyach, Barbéri et Mucchielli), ainsi qu'un récit de J. G. Ballard lui-même. Un numéro incontournable.