share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pour Wilhelm : Suivi d'une correspondance inédite (1941-1954) (1CD audio)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pour Wilhelm : Suivi d'une correspondance inédite (1941-1954) (1CD audio)

Pour Wilhelm : Suivi d'une correspondance inédite (1941-1954) (1CD audio)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Pour Wilhelm : Suivi d'une correspondance inédite (1941-1954) (1CD audio)"

    Il y a un mystère Furtwängler : cet alliage de sensualité et d'intelligence au service de la musique, cette foi inébranlable en la grandeur de l'art allemand et dans la supériorité de l'esprit, ce mélange d'exigence pour l'artiste et d'indulgence pour l'humanité... Disparu le 30 novembre 1954, Furtwängler n'a jamais cessé d'incarner, grâce à son legs discographique, la figure même du chef d'orchestre. Mais qui était ce mythe vivant ? Elisabeth Furtwängler, qui fut son épouse durant les onze dernières années de sa vie, mais qui l'avait entendu diriger Don Giovanni dès 1930, lève le voile dans ce livre-hommage où revit l'homme Furtwängler. Un homme volontiers solitaire, pétri de littérature, amoureux de randonnées en montagne, sensible à l'extrême, mais un homme capable de colères froides pour préserver son honneur, parfois facétieux, nullement opposé à la musique de son temps, aussi bon pianiste que chef, mais compositeur avant tout. Un homme qui, écrit Daniel Barenboïm, " pensait avec le coeur et sentait avec l'esprit ". Jalonné de rencontres avec des hommes remarquables - Yehudi Menuhin, Bruno Walter, Dietrich Fischer-Dieskau, Richard Strauss ou Walter Legge -, ce livre de souvenirs est complété de dix-sept lettres inédites où se dévoile un Furtwängler intime et secret.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 215  pages
    • Dimensions :  2.2cmx14.2cmx22.0cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   L' Archipel Paru le
    • Collection : Archipel.Archip
    • ISBN :  2841876462
    • EAN13 :  9782841876464
    • Classe Dewey :  780.92

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Il y a un mystère Furtwängler : cet alliage de sensualité et d'intelligence au service de la musique, cette foi inébranlable en la grandeur de l'art allemand et dans la supériorité de l'esprit, ce mélange d'exigence pour l'artiste et d'indulgence pour l'humanité... Disparu le 30 novembre 1954, Furtwängler n'a jamais cessé d'incarner, grâce à son legs discographique, la figure même du chef d'orchestre. Mais qui était ce mythe vivant ? Elisabeth Furtwängler, qui fut son épouse durant les onze dernières années de sa vie, mais qui l'avait entendu diriger Don Giovanni dès 1930, lève le voile dans ce livre-hommage où revit l'homme Furtwängler. Un homme volontiers solitaire, pétri de littérature, amoureux de randonnées en montagne, sensible à l'extrême, mais un homme capable de colères froides pour préserver son honneur, parfois facétieux, nullement opposé à la musique de son temps, aussi bon pianiste que chef, mais compositeur avant tout. Un homme qui, écrit Daniel Barenboïm, " pensait avec le coeur et sentait avec l'esprit ". Jalonné de rencontres avec des hommes remarquables - Yehudi Menuhin, Bruno Walter, Dietrich Fischer-Dieskau, Richard Strauss ou Walter Legge -, ce livre de souvenirs est complété de dix-sept lettres inédites où se dévoile un Furtwängler intime et secret.