share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les absences du capitaine Cook

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les absences du capitaine Cook

Les absences du capitaine Cook

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les absences du capitaine Cook"

    Seul maître à bord avant Dieu. Tulipes dont on se munira par bottes dans le rôle de cuillers à soupe. Moutons dont le décompte amoindrit ou fortifie l'existence. Arbre mis en exergue par l'éclair qui le foudroie. Marmottes agglutinées au sortir de l'hibernation, autant d'ours en devenir. Une famille s'entredévore, le cardiologue a le cœur calleux et l'incertain est qu'un nuage n'ait encore jamais joué Hamlet. Éric Chevillard, maître reconnu de l'incongru, l'est aussi du commun : "L'instant prodigieux est bien celui-ci, quand le cracheur de feu se rince la bouche à l'eau minérale." Proche de La Pérouse en 1785, il propose une cartographie de ce qui échappa à l'attention de Cook. Cartographie des mondes animal, végétal et familial. Un système de références mobiles ou se meut "notre homme", personnage récurrent et leurre avéré. "C'est prendre l'expert pour le tableau." L'observation se prête ici au jeu des apparences, la perception du minime est poussée jusqu'aux métamorphoses mineures. La logique n'est pas en cause, mais bien une loi de la gravitation universelle du mot, dont l'auteur livrerait certains principes. Face à une qualité d'écriture constante, l'acuité est de rigueur : "Quelle heure est-il ? Pas deux lecteurs d'accord sur ce point non plus." --Bertrand Gosselin

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 252  pages
    • Dimensions :  2.2cmx13.6cmx18.4cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   Editions De Minuit Paru le
    • ISBN :  2707317349
    • EAN13 :  9782707317346
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Eric Chevillard

    Dino Egger

    Dino Egger, ce nom n'évoque rien pour personne et c'est bien regrettable. C'est aussi parfaitementcompréhensible, puisque Dino Egger n'a jamais existé. Il aurait pourtant accompli de grandeschoses, s'il faut en croire Albert Moindre dont le nom ne vous dira rien non plus. Pas [....]...

    La nébuleuse du crabe

    La première fois que Crab fut pris pour un éléphant, il se contenta de hausser les épaules etpassa son chemin. La deuxième fois que Crab fut pris pour un éléphant, il laissa échapper un geste de mauvaise humeur. La troisième fois, enfin, devinant que ses ennemis avaient comploté de le [...

    Le vaillant petit tailleur

    On se croyait quitte de ces sornettes, pour parle r franc. L'enfance est derrière nous. Et le conte du vaillant petit tueur de mouches est une vieille histoire. Or voici qu'un écrivain prétend soudain devenir l'auteur conscient et responsable qui fait défaut à celle-ci, enfantée [....]...

    Du hérisson

    Son visage exprime une ferme résolution. Ses gestes sont brefs et précis. Sa main ne tremble pas. Il joue pourtant sa vie dans cette affaire. Il est écrivain et, ce soir, il se propose d'écrire son autobiographie. Sur sa table se trouve rassemblé un papier, un crayon, une gomme, un hérisson. D...

    Voir tous les livres de Eric Chevillard

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Seul maître à bord avant Dieu. Tulipes dont on se munira par bottes dans le rôle de cuillers à soupe. Moutons dont le décompte amoindrit ou fortifie l'existence. Arbre mis en exergue par l'éclair qui le foudroie. Marmottes agglutinées au sortir de l'hibernation, autant d'ours en devenir. Une famille s'entredévore, le cardiologue a le cœur calleux et l'incertain est qu'un nuage n'ait encore jamais joué Hamlet. Éric Chevillard, maître reconnu de l'incongru, l'est aussi du commun : "L'instant prodigieux est bien celui-ci, quand le cracheur de feu se rince la bouche à l'eau minérale." Proche de La Pérouse en 1785, il propose une cartographie de ce qui échappa à l'attention de Cook. Cartographie des mondes animal, végétal et familial. Un système de références mobiles ou se meut "notre homme", personnage récurrent et leurre avéré. "C'est prendre l'expert pour le tableau." L'observation se prête ici au jeu des apparences, la perception du minime est poussée jusqu'aux métamorphoses mineures. La logique n'est pas en cause, mais bien une loi de la gravitation universelle du mot, dont l'auteur livrerait certains principes. Face à une qualité d'écriture constante, l'acuité est de rigueur : "Quelle heure est-il ? Pas deux lecteurs d'accord sur ce point non plus." --Bertrand Gosselin