share_book
Envoyer cet article par e-mail

Baron Charles Delaitre, général d'Empire : Cavalier de la Garde des Mameloucks aux Lanciers de Berg

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Baron Charles Delaitre, général d'Empire : Cavalier de la Garde des Mameloucks aux Lanciers de Berg

Baron Charles Delaitre, général d'Empire : Cavalier de la Garde des Mameloucks aux Lanciers de Berg

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Baron Charles Delaitre, général d'Empire : Cavalier de la Garde des Mameloucks..."

Premier ouvrage entièrement dédié au lieutenant général baron Charles Delaitre cette biographie s'efforce de rendre à la mémoire collective un personnage au patronyme peu connu dont les états de service forcent pourtant l'admiration et le respect. Le 21 janvier 1804, désigné pour faire des Mameloucks une unité opérationnelle, le capitaine Delaitre fait la brillante démonstration de sa réussite en culbutant à Austerlitz les terribles chevaliers-gardes du tsar Alexandre. La satisfaction de l'Empereur est telle qu'en récompense de ce haut fait d'armes, il reçoit personnellement ses épaulettes de chef d'escadrons et, événement rarissime, sa compagnie une aigle et un aiglon. Le 6 avril 1807, Napoléon lui confie une nouvelle mission délicate à Varsovie: monter de toutes pièces et dans les délais les plus brefs un régiment de chevau-légers polonais. Surmontant les nombreux obstacles qui entravent l'exécution du projet, le major Delaitre relève le défi et obtient sa consécration à Somosierra de la bouche même de son maître: "Vous êtes digne de ma Vieille Garde, je vous reconnais pour ma plus brave cavalerie!" Les 27 et 28 novembre 1812, lors des combats sur la Bérézina, la division Partouneaux et la 30e brigade de cavalerie du général Delaitre qui lui est attachée doivent conduire une action de diversion destinée à attirer l'attention des Russes sur Borisov. Maintenues trop longtemps en arrière-garde, ces unités sont sacrifiées par l'Empereur pour permettre au maréchal Victor de tenir la tête de pont à Studianka et à la Grande Armée de franchir le fleuve.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 461  pages
  • Dimensions :  2.8cmx15.4cmx23.4cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   L'esprit Du Livre Editions Paru le
  • Collection : Histoire & Mémoires combattantes
  • ISBN :  291596033X
  • EAN13 :  9782915960334
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Premier ouvrage entièrement dédié au lieutenant général baron Charles Delaitre cette biographie s'efforce de rendre à la mémoire collective un personnage au patronyme peu connu dont les états de service forcent pourtant l'admiration et le respect. Le 21 janvier 1804, désigné pour faire des Mameloucks une unité opérationnelle, le capitaine Delaitre fait la brillante démonstration de sa réussite en culbutant à Austerlitz les terribles chevaliers-gardes du tsar Alexandre. La satisfaction de l'Empereur est telle qu'en récompense de ce haut fait d'armes, il reçoit personnellement ses épaulettes de chef d'escadrons et, événement rarissime, sa compagnie une aigle et un aiglon. Le 6 avril 1807, Napoléon lui confie une nouvelle mission délicate à Varsovie: monter de toutes pièces et dans les délais les plus brefs un régiment de chevau-légers polonais. Surmontant les nombreux obstacles qui entravent l'exécution du projet, le major Delaitre relève le défi et obtient sa consécration à Somosierra de la bouche même de son maître: "Vous êtes digne de ma Vieille Garde, je vous reconnais pour ma plus brave cavalerie!" Les 27 et 28 novembre 1812, lors des combats sur la Bérézina, la division Partouneaux et la 30e brigade de cavalerie du général Delaitre qui lui est attachée doivent conduire une action de diversion destinée à attirer l'attention des Russes sur Borisov. Maintenues trop longtemps en arrière-garde, ces unités sont sacrifiées par l'Empereur pour permettre au maréchal Victor de tenir la tête de pont à Studianka et à la Grande Armée de franchir le fleuve.