share_book
Envoyer cet article par e-mail

Fortune

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Fortune

Fortune

  (Auteur)


Prix : 107,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Fortune"

    Le Ferndale est bien le navire le plus inquiétant qui soit, dans le sens où notre planète est inquiétante, avec son atmosphère trouble de passions, de jalousie, d'amour, de haines, avec la calamité des bonnes volontés transcendantes. Et il a fallu que le hasard choisisse le Ferndale, entre tous les navires alors dans le port de Londres, pour assurer au jeune Powell son premier pas dans la vie. Le voilà désormais sous le coup du funeste enchantement qu'exercent sur lui l'énigmatique capitaine Anthony, Flora De Barral, pâle jeune femme qui semble vouée au malheur, et le père de celle-ci, vieux financier mis en prison pour banqueroute frauduleuse. Le plus grand, le plus beau des romans de Conrad. Nouvelle traduction établie par Roger Hibon.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 374 pages
    • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.0cm
    • Poids : 199.6g
    • Editeur :   Gallimard Paru le
    • Collection : Folio
    • ISBN :  2070380904
    • EAN13 :  9782070380909
    • Classe Dewey :  800
    • Langue : Français

    D'autres livres de Joseph Conrad

    Jeunesse

    Un rafiot, presque une épave, un jeune marin inexpérimenté, un vieux loup de mer, une mutinerie, une traversée à hauts risques, des tempêtes, des catastrophes, une mer déchaînée, l'exotisme d'un Orient mystérieux... De Londres à Bangkok, l'odyssée de la Judée est un voyage initiatique, ...

    Prix : 22 DH
    L'Agent secret

    Et l'incorruptible Professeur marcha lui aussi, détournant les yeux de l'odieuse multitude des hommes. Il n'avait pas d'avenir. Il le dédaignait. Il était une force. Ses pensées caressaient des images de ruine et de destruction. Il marcha, frêle, insignifiant, râpé, misérable... mais ...

    Prix : 101 DH

    Le Miroir de la mer

    L'émerveillement et la joie de naviguer, mais aussi, parfois, le désenchantement et la révolte, tels sont les aspects singuliers de ce livre de Conrad, qui navigua pendant vingt ans avant de devenir écrivain. Il y déploie un témoignage à la fois ébloui, nostalgique et lucide sur sa relation ...

    Prix : 87 DH
    Amy Foster

    " Oui, dit le docteur sur ma remarque, on croirait que la terre est sous une malédiction, puisque de tous ses enfants ceux-ci qui tiennent à elle par les liens les plus étroits sont gauches de corps et avec leur démarche de plomb semblent avoir le cœur chargé de chaînes. Mais sur cette même ...

    Prix : 62 DH

    Voir tous les livres de Joseph Conrad

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le Ferndale est bien le navire le plus inquiétant qui soit, dans le sens où notre planète est inquiétante, avec son atmosphère trouble de passions, de jalousie, d'amour, de haines, avec la calamité des bonnes volontés transcendantes. Et il a fallu que le hasard choisisse le Ferndale, entre tous les navires alors dans le port de Londres, pour assurer au jeune Powell son premier pas dans la vie. Le voilà désormais sous le coup du funeste enchantement qu'exercent sur lui l'énigmatique capitaine Anthony, Flora De Barral, pâle jeune femme qui semble vouée au malheur, et le père de celle-ci, vieux financier mis en prison pour banqueroute frauduleuse. Le plus grand, le plus beau des romans de Conrad. Nouvelle traduction établie par Roger Hibon.