share_book
Envoyer cet article par e-mail

Guide des faits divers de Toulouse : Du Moyen Age à nos jours

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Guide des faits divers de Toulouse : Du Moyen Age à nos jours

Guide des faits divers de Toulouse : Du Moyen Age à nos jours

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Guide des faits divers de Toulouse : Du Moyen Age à nos jours"

    De l'affaire Calas en 1762 à l'explosion de l'usine AZF en 2001, des inondations de 1875 à l'affaire Alègre en 2003, Toulouse occupe une place majeure dans l'histoire des faits divers médiatisés. Mais la ville a également été le témoin de centaines d'autres drames oubliés et méconnus. Qui se souvient de l'assassinat de la petite Hélène Cayron, 8 ans, à l'origine de violents affrontements entre la communauté catholique et les anticléricaux en 1905, au moment de la séparation de l'Église et de l'État? Qui se rappelle le bohème Jean Lannelongue, patron d'une cave de jazz de la rue des Tourneurs, abattu le 3 janvier 1959, pour avoir refusé de céder au racket de membres du milieu bordelais? Ou du chien qu'un chiffonnier avait dressé en 1875 pour voler les meilleurs morceaux à l'étal des boucheries? Ou de cet étudiant suicidaire et trompe-la-mort qui, en 1903, se tire trois balles de revolver, deux dans la tempe et une près du coeur, avant de se rendre à pied à l'hôpital où il sera soigné et sauvé? Au total, près de 900 faits divers sont ici réunis pour révéler le passé, l'évolution d'une ville et d'une société. Sans jamais privilégier le sordide et le voyeurisme. Avec émotion et souvent une pointe d'humour. L'insécurité et la violence ne sont pas des phénomènes nouveaux. Et Toulouse n'est ni plus ni moins criminogène que les autres métropoles, mais pas moins. Les auteurs ressuscitent toutes ces histoires, petites ou grandes, réconciliant ainsi la mémoire collective et la géographie urbaine en les localisant.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 227  pages
    • Dimensions :  3.0cmx15.2cmx23.6cm
    • Poids : 381.0g
    • Editeur :   Le Cherche Midi Paru le
    • Collection : Documents
    • ISBN :  2749105439
    • EAN13 :  9782749105437
    • Classe Dewey :  944
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    De l'affaire Calas en 1762 à l'explosion de l'usine AZF en 2001, des inondations de 1875 à l'affaire Alègre en 2003, Toulouse occupe une place majeure dans l'histoire des faits divers médiatisés. Mais la ville a également été le témoin de centaines d'autres drames oubliés et méconnus. Qui se souvient de l'assassinat de la petite Hélène Cayron, 8 ans, à l'origine de violents affrontements entre la communauté catholique et les anticléricaux en 1905, au moment de la séparation de l'Église et de l'État? Qui se rappelle le bohème Jean Lannelongue, patron d'une cave de jazz de la rue des Tourneurs, abattu le 3 janvier 1959, pour avoir refusé de céder au racket de membres du milieu bordelais? Ou du chien qu'un chiffonnier avait dressé en 1875 pour voler les meilleurs morceaux à l'étal des boucheries? Ou de cet étudiant suicidaire et trompe-la-mort qui, en 1903, se tire trois balles de revolver, deux dans la tempe et une près du coeur, avant de se rendre à pied à l'hôpital où il sera soigné et sauvé? Au total, près de 900 faits divers sont ici réunis pour révéler le passé, l'évolution d'une ville et d'une société. Sans jamais privilégier le sordide et le voyeurisme. Avec émotion et souvent une pointe d'humour. L'insécurité et la violence ne sont pas des phénomènes nouveaux. Et Toulouse n'est ni plus ni moins criminogène que les autres métropoles, mais pas moins. Les auteurs ressuscitent toutes ces histoires, petites ou grandes, réconciliant ainsi la mémoire collective et la géographie urbaine en les localisant.