share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bretagne - Sentiers douaniers : Fonds de cartes au 1/25 000 et au 1/50 000

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bretagne - Sentiers douaniers : Fonds de cartes au 1/25 000 et au 1/50 000

Bretagne - Sentiers douaniers : Fonds de cartes au 1/25 000 et au 1/50 000

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Bretagne - Sentiers douaniers : Fonds de cartes au 1/25 000 et au 1/50 000"

    Les sentiers des douaniers sont devenus un lieu prisé de promenade. Les Bretons et les visiteurs de la Bretagne se sont en effet réapproprié un itinéraire côtier que les douaniers ont déserté après y avoir, vaille que vaille, cheminé par tous les temps, pendant un siècle et demi. Les sentiers côtiers ont assisté à ces fuites éperdues, ces courses folles dans les ajoncs, ces batailles rangées à coups de poing entre douaniers et contrebandiers. On tirait sur des ombres et on mourait pour des kilogrammes de sucre ou de tabac. Le flâneur estival a peine à imaginer ces scènes tragiques et l'atmosphère qui régnait sur ces chemins. Le décor est resté le même décor (chaos rocheux et mers déchaînées d'une Bretagne océanique), mais le temps a fait son oeuvre. Des traces de ce passé subsistent en effet, disséminées tout au long de la côte : des abris et des corps de garde désormais dévolus à d'autres activités plus hospitalières et plus ludiques. Maisons de vacances et chemins de randonnée au bord d'une mer redevenue synonyme de liberté.

    Détails sur le produit

    • Reliure : A anneaux
    • 127  pages
    • Dimensions :  2.8cmx15.4cmx18.0cm
    • Poids : 381.0g
    • Editeur :   Glénat Paru le
    • Collection : Les Nouveaux Guides Franck
    • ISBN :  2723449955
    • EAN13 :  9782723449953
    • Langue : Français

    D'autres livres de Bernard Rio

    Les Sentiers d'Emilie en Loire-Atlantique : 25 promenades pour tous

    Les Sentiers d'Emilie, ce sont 25 promenades pédestres très faciles, accessibles aussi bien aux jeunes enfants qu'à leurs grands-parents. Le plus court vous fera découvrir les marais de Goulaine au Loroux-Bottereau en 1h15. Les plus longs (3 heures) vous conduiront sur la piste des mérovingiens...

    Les Sentiers d'Emilie dans le Morbihan : 25 promenades pour tous

    En 25 itinéraires de promenades faciles, de la plus courte (1h30), suspendu entre terre et mer à Nostang, aux plus longues (3h15), par les chemins creux de Sulniac, sur le tour de l'île d'Houat ou le long de la grève de Commenac'h, c'est l'ensemble du patrimoine naturel et culturel du Morbihan q...

    Voir tous les livres de Bernard Rio

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Les sentiers des douaniers sont devenus un lieu prisé de promenade. Les Bretons et les visiteurs de la Bretagne se sont en effet réapproprié un itinéraire côtier que les douaniers ont déserté après y avoir, vaille que vaille, cheminé par tous les temps, pendant un siècle et demi. Les sentiers côtiers ont assisté à ces fuites éperdues, ces courses folles dans les ajoncs, ces batailles rangées à coups de poing entre douaniers et contrebandiers. On tirait sur des ombres et on mourait pour des kilogrammes de sucre ou de tabac. Le flâneur estival a peine à imaginer ces scènes tragiques et l'atmosphère qui régnait sur ces chemins. Le décor est resté le même décor (chaos rocheux et mers déchaînées d'une Bretagne océanique), mais le temps a fait son oeuvre. Des traces de ce passé subsistent en effet, disséminées tout au long de la côte : des abris et des corps de garde désormais dévolus à d'autres activités plus hospitalières et plus ludiques. Maisons de vacances et chemins de randonnée au bord d'une mer redevenue synonyme de liberté.