share_book
Envoyer cet article par e-mail

Oh, les filles !, Tome 1 :

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Oh, les filles !, Tome 1 :

Oh, les filles !, Tome 1 :

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Oh, les filles !, Tome 1 :"

    Trois filles. Trois destinées croisées, et une même amitié complice. Une vie au quotidien, que traversent drames et bonheurs dans une symphonie de rires et de pleurs. Oh, les filles ! est un récit de femme. Sophie Michel trouve les mots, justes et sobres, que seule une jeune femme pouvait exprimer : un premier scénario, un talent déjà épanoui ! Seul un dessin à la sensibilité exacerbée pouvait sublimer un tel récit. Pour Oh, les filles !, Emmanuel Lepage change de registre. Après les plans larges et somptueux des forêts amazonienne de La Terre sans mal ou nicaraguayenne de Muchacho, Emmanuel réduit ses cases, fait « jouer » ses (très) jeunes acteurs avec une finesse rare, bref se met tout entier au service de cette solaire chronique * dessinée ! * Chroniques, au sens que donnait Giono à «toute la série de ces romans qui mettaient l'homme avant la nature». Elles s'appellent Chloé, Leila et Agnès. Elles sont nées la même année, le même jour peut-être. L'une s embrase comme un feu follet, l'autre aborde le rivage d'une mer du sud, la troisième apparaît dans les cris, déjà, du sentiment d'abandon. L'une est fille de fille-mère, l'autre de jeune Maghrébine, l'autre encore de bourgeoise pressée. Et les pères ? Ils esquivent, de gré ou de force, les tout premiers regards que leurs filles ne demandent qu'à fixer sur eux. Les hasards et les nécessités d'un sourire, d'une grimace, d'un regard ou d'un silence font se rencontrer les trois filles, à quatre ans, dans un même quartier d'une capitale, Paris sans doute. Elles vivent leur enfance les yeux levés dans la quête d'un sourire maternel, les yeux baissés dans l'incompréhension parfois, souvent du monde si étrange des adultes, les yeux humides d'un bonheur vécu comme une récompense, les yeux secs d'une rage qui enfle, les yeux noyés dans le chagrin d'un drame incompréhensible. Mais toujours, toujours, les yeux de l'une plongés dans les yeux de l'autre dans la reconnaissance de la seule fratrie qu'elles se désirent, celle de l'amour partagé. Elles ne se quitteront plus...

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 62  pages
    • Dimensions :  1.2cmx21.8cmx29.4cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Gallisol Paru le
    • Collection : BAND DESS ADULT
    • ISBN :  2754801324
    • EAN13 :  9782754801324
    • Classe Dewey :  741.5

    D'autres livres de  Emmanuel Lepage

    Yanoël, Tome 2

    1526. Yanoël de Sallizat, seize ans, s'est juré de délivrer des fils de François Ier, retenus en otage par Charles Quint. Les petits princes attendent désespérément celui qu'ils ont appelé le Chardon Bleu. Mais la haine du Capitaine Alcibiade, alias l'Ours, lancé à ses trousses, et l'amour...

    Prix : 20 DH
    Voyage aux îles de la désolation

    Tout à la fois récit de voyage et reportage dessiné, la bande dessinée d'Emmanuel Lepage donne vie à la beauté hostile des terres de l'Antarctique, ce monde du bout du monde.Pour la mer afin de la comprendre et de savoir la dessiner , pour les Terres australes qui sont comme la promesse [.....

    Névé, tome 1 : Bleu regard

    Les chemins d'une adolescence fragile, la perte d'un père, la découverte des autres... Névé découvre avec l'intensité de la jeunesse la difficulté de devenir adulte. Un hymne aux sentiments où l'itinéraire d'un jeune homme devient une aventure... Emmanuel Lepage et Dieter font passer dans N...

    Voir tous les livres de  Emmanuel Lepage

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Trois filles. Trois destinées croisées, et une même amitié complice. Une vie au quotidien, que traversent drames et bonheurs dans une symphonie de rires et de pleurs. Oh, les filles ! est un récit de femme. Sophie Michel trouve les mots, justes et sobres, que seule une jeune femme pouvait exprimer : un premier scénario, un talent déjà épanoui ! Seul un dessin à la sensibilité exacerbée pouvait sublimer un tel récit. Pour Oh, les filles !, Emmanuel Lepage change de registre. Après les plans larges et somptueux des forêts amazonienne de La Terre sans mal ou nicaraguayenne de Muchacho, Emmanuel réduit ses cases, fait « jouer » ses (très) jeunes acteurs avec une finesse rare, bref se met tout entier au service de cette solaire chronique * dessinée ! * Chroniques, au sens que donnait Giono à «toute la série de ces romans qui mettaient l'homme avant la nature». Elles s'appellent Chloé, Leila et Agnès. Elles sont nées la même année, le même jour peut-être. L'une s embrase comme un feu follet, l'autre aborde le rivage d'une mer du sud, la troisième apparaît dans les cris, déjà, du sentiment d'abandon. L'une est fille de fille-mère, l'autre de jeune Maghrébine, l'autre encore de bourgeoise pressée. Et les pères ? Ils esquivent, de gré ou de force, les tout premiers regards que leurs filles ne demandent qu'à fixer sur eux. Les hasards et les nécessités d'un sourire, d'une grimace, d'un regard ou d'un silence font se rencontrer les trois filles, à quatre ans, dans un même quartier d'une capitale, Paris sans doute. Elles vivent leur enfance les yeux levés dans la quête d'un sourire maternel, les yeux baissés dans l'incompréhension parfois, souvent du monde si étrange des adultes, les yeux humides d'un bonheur vécu comme une récompense, les yeux secs d'une rage qui enfle, les yeux noyés dans le chagrin d'un drame incompréhensible. Mais toujours, toujours, les yeux de l'une plongés dans les yeux de l'autre dans la reconnaissance de la seule fratrie qu'elles se désirent, celle de l'amour partagé. Elles ne se quitteront plus...