share_book
Envoyer cet article par e-mail

En silence

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
En silence

En silence

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "En silence"

C'est en contemplant pendant trois jours et trois nuits, sans manger ni dormir, les ravages de la rivière en crue sur ses champs, l'eau stagnante qui d'un coup d'un seul a noyé ses terres, qu'Edgar Flétan renonce. Il renonce à ce combat contre les éléments pour préserver seigle ou sarrasin, à l'amour de la nature, aux mains tendues de ses voisins, à sa vie qu'il veut désormais changer. Il maudit ce qui compose son monde, la faune, la flore, les paysans, anciennement frères dans la lutte contre la nature. Et quand enfin l'eau se retire, laissant derrière elle ravage et désolation, Edgar n'est plus le même homme. Adélaïde, sa femme a beau expliquer à ses deux filles "qu'être paysan équivaut à se battre contre des moulins à vent et que les hommes - leur père était un de ceux-là - avait le droit de se lasser d'une telle folie, ancestrale de surcroît", l'entourage d'Edgar Flétan reste médusé par son attitude. Jamais ils n'avaient vu un tel désintérêt pour la terre. Et quand l'annonce est faite qu'il vend sa ferme aux enchères pour partir à la ville, tous sont d'accord pour dire que le paysan leur fait honte et qu'il attire les mauvais présages. Dans ce récit de la folie d'un homme qui se renferme en lui-même et de la survivance de trois femmes, l'épouse et ses deux filles, dans un monde nouveau, inconnu, la ville, la quête de Daniel Arsand séduit. Une quête de l'âme humaine et de ses bouleversements qu'il mène d'une plume nourrie de la terre et des êtres qu'elle déchire et dont l'unique paradis est ce monde qu'ils se créaient en eux, pour survivre, "en silence". --Hector Chavez --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 224  pages
  • Dimensions :  1.2cmx12.2cmx18.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Libretto
  • ISBN :  2752902085
  • EAN13 :  9782752902085
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Daniel Arsand

Un certain mois d'avril à Adana

Nous sommes en avril 1909 à Adana, au sud de la Turquie. Adana, l'opulente plaine de Cilicie, ses champs de coton et ses vergers, le fleuve Seyhan, la mer Méditerranée. Qui aurait pu prévoir que des massacres ravageraient cette terre ? Que la folie saisirait le parti Union et Progrès ? [.......

Des amants

1749. Sébastien Faure, berger de quinze ans, sauve la vie de Balthazar de Créon que son cheval vient de désarçonner. Ce dernier, reconnaissant, emmène Sébastien dans son château de Créon pour l'éduquer, faire de lui un médecin, et surtout l'aimer. Les deux amants vivent leur passion secrè...

Ivresses du fils

" J'ai bu enfin en un seul soir les trois bouteilles de ce morgon dont ma mémoire n'a pas préservé le souvenir, peut-être parce que maman était morte le matin même et que j'avais sombré depuis plusieurs heures dans l'ivresse de son absence. "...

Des chevaux noirs

Jo Harfang a dix-neuf ans. Il a tué une femme,sa tante et quelques hommes: des inconnus, des amants. De sa prison il chante sa funèbre épopée. Celle d'un dieu de colère et de vengeance. Celle d'un meurtrier hanté par des chevaux noirs. Jo Harfang est le dernier de sa lignée, une étrange gén...

Voir tous les livres de Daniel Arsand

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

C'est en contemplant pendant trois jours et trois nuits, sans manger ni dormir, les ravages de la rivière en crue sur ses champs, l'eau stagnante qui d'un coup d'un seul a noyé ses terres, qu'Edgar Flétan renonce. Il renonce à ce combat contre les éléments pour préserver seigle ou sarrasin, à l'amour de la nature, aux mains tendues de ses voisins, à sa vie qu'il veut désormais changer. Il maudit ce qui compose son monde, la faune, la flore, les paysans, anciennement frères dans la lutte contre la nature. Et quand enfin l'eau se retire, laissant derrière elle ravage et désolation, Edgar n'est plus le même homme. Adélaïde, sa femme a beau expliquer à ses deux filles "qu'être paysan équivaut à se battre contre des moulins à vent et que les hommes - leur père était un de ceux-là - avait le droit de se lasser d'une telle folie, ancestrale de surcroît", l'entourage d'Edgar Flétan reste médusé par son attitude. Jamais ils n'avaient vu un tel désintérêt pour la terre. Et quand l'annonce est faite qu'il vend sa ferme aux enchères pour partir à la ville, tous sont d'accord pour dire que le paysan leur fait honte et qu'il attire les mauvais présages. Dans ce récit de la folie d'un homme qui se renferme en lui-même et de la survivance de trois femmes, l'épouse et ses deux filles, dans un monde nouveau, inconnu, la ville, la quête de Daniel Arsand séduit. Une quête de l'âme humaine et de ses bouleversements qu'il mène d'une plume nourrie de la terre et des êtres qu'elle déchire et dont l'unique paradis est ce monde qu'ils se créaient en eux, pour survivre, "en silence". --Hector Chavez --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.