share_book
Envoyer cet article par e-mail

Poèmes : Edition intégrale. Noces de braise, Soleil hostile, Les feux de l'ombre.

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Poèmes : Edition intégrale. Noces de braise, Soleil hostile, Les feux de l'ombre.

Poèmes : Edition intégrale. Noces de braise, Soleil hostile, Les feux de l'ombre.

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Poèmes : Edition intégrale. Noces de braise, Soleil hostile, Les feux de l'ombre."

D.H. Lawrence ou le malentendu. Le succès de scandale de son dernier roman - L'Amant de Lady Chatterley - continue d'étouffer sous les vapeurs de soufre l'essentiel de son oeuvre: la poésie, dont la pulsation anime son écriture d'un bout à l'autre de sa vie brève. Un millier de poèmes pour suivre la trajectoire d'un météore, voir s'esquisser la métamorphose d'un monde et d'un homme. D'abord, les tourments du désir éveillant la chair à l'âpreté et au lyrisme du " démon " poétique de la jeunesse: le fils de mineur oscille entre la préciosité et les accents rugueux du dialecte populaire. Ensuite, une période sombre: la mort d'une mère adorée plonge le poète dans un deuil poignant ; les grondements de la " grande " Guerre exhalent la haine et la folie. L'histoire d'amour de Lawrence avec l'Angleterre finit par un divorce retentissant: peu de poètes ont autant fustigé le mercantilisme, la déshumanisation, l'hypocrisie. Mais le parcours du rebelle séduit surtout par sa face solaire. Ses noces tumultueuses se placent sous le double signe de la rupture et de la découverte d'un Nouveau Monde. L'infatigable arpenteur de continents s'initie aux oubliés de l'histoire - Étrusques ou Aztèques -dont sa poésie ressuscite l'élan. Répudiant l'anémie d'un christianisme morbide, il ressuscite les divinités de la vie et noue un stupéfiant dialogue avec les animaux et les plantes. Les ultimes retrouvailles avec la Méditerranée antique. étincelles arrachées à la mort par cet être en perpétuel sursis. laissent éclore une poésie mystique d'une intensité admirable. En nous léguant ces frêles flammes en suspension dans les ténèbres, le poète nous transmet le feu de la vie. Jusqu'ici, seules quelques poignées de ces merveilles avaient vu le jour en langue française. Pour la première fois, une traduction de l'intégrale de poèmes de D.H. Lawrence révèle toutes les facettes de ce génie multiforme de la littérature. Celui dont l'emblème fut le Phénix méritait bien cette résurrection.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 917  pages
  • Dimensions :  4.0cmx16.6cmx24.0cm
  • Poids : 1360.8g
  • Editeur :   Editions L'age D'homme Paru le
  • Collection : Au coeur du monde
  • ISBN :  2825137235
  • EAN13 :  9782825137239
  • Langue : Français

D'autres livres de D-H Lawrence

Constance Chatterley : La première version de Lady Chatterley's Lover

"Elle trouva la porte de devant fermée, et personne ne vint ouvrir. Elle fit le tour, et soudain, dans la petite cour de derrière, elle aperçut Parkin en train de se laver. A la façon des mineurs, il avait enlevé sa chemise, fait descendre la ceinture de son pantalon jusqu'aux hanches, et il se...

La Belle Dame

Qu'il mette en scène l'attirance irrésistible d'un officier pour son soldat (L'Officier prussien, 1913), qu'il raconte le destin d'une femme fuyant le confort d'une vie bourgeoise (Celle qui s'enfuit, 1925), qu'il évoque la destinée d'un homme revenu à la vie (L'homme qui mourut, 1929), DH Lawr...

Voir tous les livres de D-H Lawrence

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

D.H. Lawrence ou le malentendu. Le succès de scandale de son dernier roman - L'Amant de Lady Chatterley - continue d'étouffer sous les vapeurs de soufre l'essentiel de son oeuvre: la poésie, dont la pulsation anime son écriture d'un bout à l'autre de sa vie brève. Un millier de poèmes pour suivre la trajectoire d'un météore, voir s'esquisser la métamorphose d'un monde et d'un homme. D'abord, les tourments du désir éveillant la chair à l'âpreté et au lyrisme du " démon " poétique de la jeunesse: le fils de mineur oscille entre la préciosité et les accents rugueux du dialecte populaire. Ensuite, une période sombre: la mort d'une mère adorée plonge le poète dans un deuil poignant ; les grondements de la " grande " Guerre exhalent la haine et la folie. L'histoire d'amour de Lawrence avec l'Angleterre finit par un divorce retentissant: peu de poètes ont autant fustigé le mercantilisme, la déshumanisation, l'hypocrisie. Mais le parcours du rebelle séduit surtout par sa face solaire. Ses noces tumultueuses se placent sous le double signe de la rupture et de la découverte d'un Nouveau Monde. L'infatigable arpenteur de continents s'initie aux oubliés de l'histoire - Étrusques ou Aztèques -dont sa poésie ressuscite l'élan. Répudiant l'anémie d'un christianisme morbide, il ressuscite les divinités de la vie et noue un stupéfiant dialogue avec les animaux et les plantes. Les ultimes retrouvailles avec la Méditerranée antique. étincelles arrachées à la mort par cet être en perpétuel sursis. laissent éclore une poésie mystique d'une intensité admirable. En nous léguant ces frêles flammes en suspension dans les ténèbres, le poète nous transmet le feu de la vie. Jusqu'ici, seules quelques poignées de ces merveilles avaient vu le jour en langue française. Pour la première fois, une traduction de l'intégrale de poèmes de D.H. Lawrence révèle toutes les facettes de ce génie multiforme de la littérature. Celui dont l'emblème fut le Phénix méritait bien cette résurrection.