share_book
Envoyer cet article par e-mail

La fille perdue

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La fille perdue

La fille perdue

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La fille perdue"

    Grand roman de D.H. Lawrence, La Fille perdue retrace l'histoire d'Alvina, jeune fille de bonne famille ruinée qui découvre l'amour entre les bras d'un bel Italien fruste. Au mépris de toutes les conventions, elle le suit dans son pays. Perdue pour la morale, perdue dans un monde primitif dont elle n'a pas les clés, Alvina se découvre elle-même. Comme dans L'Amant de lady Chatterley, l'histoire d'amour entre deux êtres que tout sépare se déroule sur un fond de monde en décomposition. Le milieu d'où est issue l'héroïne, la bourgeoisie rance des Midlands, n'est plus qu'une structure vide à fuir pour qui veut rester vivant. Peinture au vitriol de la société de province, fresque historique de l'Angleterre et de l'Italie au seuil de la Première Guerre mondiale, hymne à l'amour charnel et à l'instinct vital : trois motifs qui s'entremêlent ici dans un récit vigoureux, d'une fraîcheur déconcertante.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 410  pages
    • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx22.8cm
    • Poids : 721.2g
    • Editeur :   Fayard Paru le
    • Collection : Littérature Etrangère
    • ISBN :  2213631395
    • EAN13 :  9782213631394
    • Classe Dewey :  823.912
    • Langue : Français

    D'autres livres de D-H Lawrence

    Constance Chatterley : La première version de Lady Chatterley's Lover

    "Elle trouva la porte de devant fermée, et personne ne vint ouvrir. Elle fit le tour, et soudain, dans la petite cour de derrière, elle aperçut Parkin en train de se laver. A la façon des mineurs, il avait enlevé sa chemise, fait descendre la ceinture de son pantalon jusqu'aux hanches, et il se...

    La Belle Dame

    Qu'il mette en scène l'attirance irrésistible d'un officier pour son soldat (L'Officier prussien, 1913), qu'il raconte le destin d'une femme fuyant le confort d'une vie bourgeoise (Celle qui s'enfuit, 1925), qu'il évoque la destinée d'un homme revenu à la vie (L'homme qui mourut, 1929), DH Lawr...

    Voir tous les livres de D-H Lawrence

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Grand roman de D.H. Lawrence, La Fille perdue retrace l'histoire d'Alvina, jeune fille de bonne famille ruinée qui découvre l'amour entre les bras d'un bel Italien fruste. Au mépris de toutes les conventions, elle le suit dans son pays. Perdue pour la morale, perdue dans un monde primitif dont elle n'a pas les clés, Alvina se découvre elle-même. Comme dans L'Amant de lady Chatterley, l'histoire d'amour entre deux êtres que tout sépare se déroule sur un fond de monde en décomposition. Le milieu d'où est issue l'héroïne, la bourgeoisie rance des Midlands, n'est plus qu'une structure vide à fuir pour qui veut rester vivant. Peinture au vitriol de la société de province, fresque historique de l'Angleterre et de l'Italie au seuil de la Première Guerre mondiale, hymne à l'amour charnel et à l'instinct vital : trois motifs qui s'entremêlent ici dans un récit vigoureux, d'une fraîcheur déconcertante.