share_book
Envoyer cet article par e-mail

Animaux étranges et fabuleux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Animaux étranges et fabuleux

Animaux étranges et fabuleux

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Animaux étranges et fabuleux"

    Monstres, hybrides, animaux composites, sphinx, hydres, chimères, dragons, licornes, grillons, sirènes, centaures, tritons, pégases, harpies, phénix : les animaux fantastiques sont partout dans l'art mondial - de Summer à la Grèce, de la Chine au Mexique, de l'Afrique noire à la Mélanésie, des enluminures gothiques au cinéma de Hollywood en passant par Bosch, Goya, Picasso, la bande dessinée, la publicité, le folk art et l'art brut. On les trouve donc à toutes les époques, dans toutes les cultures, dans tous les genres artistiques. Une masse énorme de documents l'atteste : les quelques 200 illustrations que contient ce livre ont été sélectionnées parmi des milliers, et le choix fut difficile. Reste à comprendre la ou les signification(s) de ce phénomène présent, sous une forme ou sous une autre, dans toutes les civilisations. Quelques rares chercheurs s'y sont essayés - historiens d'art pour la plupart : Jurgis Baltrusaitis, Gilbert Lacault... - sans apporter de réponse définitive. Le monde des animaux fantastiques est un univers riche, complexe, qui éveille d'innombrables échos inconscients, qui entretient des rapports très profonds avec le monde du rêve (et parfois du cauchemar), et qui continuera à faire rêver longtemps encore. Au Moyen Age, le terme bestiaire s'applique à des poèmes en vers latins ou français, dans lesquels sont mises en lumière les propriétés morales des animaux les plus divers, réels ou imaginaires. Aujourd'hui, nous sommes devenus plus exigeants : nous ne mettons plus sur le même plan animaux observables et animaux rêvés. On aurait tort de croire, toutefois, que les premiers ont réussi à évincer les seconds. Car, à mieux y regarder, notre environnement visuel a bien l'air peuplé de plus d'animaux fantastique que de créatures réelles. Et qu'est-ce que le fantastique ? Le plus ancien théoricien de la monstruosité, Aristote, a proposé de définir celle-ci comme écart par rapport à la nature. Mais tout art n'est-il pas, par définition, écart par rapport à la nature

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 200  pages
    • Dimensions :  2.2cmx24.6cmx30.6cm
    • Poids : 1560.4g
    • Editeur :   Citadelle & Mazenod Paru le
    • ISBN :  285088197X
    • EAN13 :  9782850881978
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Monstres, hybrides, animaux composites, sphinx, hydres, chimères, dragons, licornes, grillons, sirènes, centaures, tritons, pégases, harpies, phénix : les animaux fantastiques sont partout dans l'art mondial - de Summer à la Grèce, de la Chine au Mexique, de l'Afrique noire à la Mélanésie, des enluminures gothiques au cinéma de Hollywood en passant par Bosch, Goya, Picasso, la bande dessinée, la publicité, le folk art et l'art brut. On les trouve donc à toutes les époques, dans toutes les cultures, dans tous les genres artistiques. Une masse énorme de documents l'atteste : les quelques 200 illustrations que contient ce livre ont été sélectionnées parmi des milliers, et le choix fut difficile. Reste à comprendre la ou les signification(s) de ce phénomène présent, sous une forme ou sous une autre, dans toutes les civilisations. Quelques rares chercheurs s'y sont essayés - historiens d'art pour la plupart : Jurgis Baltrusaitis, Gilbert Lacault... - sans apporter de réponse définitive. Le monde des animaux fantastiques est un univers riche, complexe, qui éveille d'innombrables échos inconscients, qui entretient des rapports très profonds avec le monde du rêve (et parfois du cauchemar), et qui continuera à faire rêver longtemps encore. Au Moyen Age, le terme bestiaire s'applique à des poèmes en vers latins ou français, dans lesquels sont mises en lumière les propriétés morales des animaux les plus divers, réels ou imaginaires. Aujourd'hui, nous sommes devenus plus exigeants : nous ne mettons plus sur le même plan animaux observables et animaux rêvés. On aurait tort de croire, toutefois, que les premiers ont réussi à évincer les seconds. Car, à mieux y regarder, notre environnement visuel a bien l'air peuplé de plus d'animaux fantastique que de créatures réelles. Et qu'est-ce que le fantastique ? Le plus ancien théoricien de la monstruosité, Aristote, a proposé de définir celle-ci comme écart par rapport à la nature. Mais tout art n'est-il pas, par définition, écart par rapport à la nature