share_book
Envoyer cet article par e-mail

Face à face

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Face à face

Face à face

  (Auteur)


Prix : 75,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le mercredi 7 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Face à face"

    " Mon beau-fils Antoine n'avait que cinq ans lorsque je l'ai connu ; je n'eus pas un regard pour lui. Il est mort vingt courtes années plus tard ; le temps pour moi d'apprendre à lui dire bonjour. "

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 200 pages
    • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.0cm
    • Poids : 59.0g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Folio
    • ISBN :  207031944X
    • EAN13 :  9782070319442
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Jacques Drillon

    Liszt transcripteur ou la charité bien ordonnée suivi de Schubert et l'infini, à l'horizon, le désert

    En transcrivant les œuvres des autres, Liszt a montré que la musique n'est fixée dans aucun état ; qu'en passant de main en main, d'époque en époque, elle est susceptible de revêtir d'autres formes, de changer, de se transformer, de muter ; qu'elle s'inscrit dans un processus qui ne connaît ...

    Liszt, transcripteur, ou, La charité bien ordonnée

    Sur les six cent soixante-dix-huit oeuvres de Liszt répertoriées exactement par Humphrey Searle, trois cent cinquante et une le sont au titre des transcriptions, adaptations, paraphrases, arrangements, bref, des pièces qui ne sont pas, au départ, " originales " : plus de la moitié ! Précisons ...

    Voir tous les livres de Jacques Drillon

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " Mon beau-fils Antoine n'avait que cinq ans lorsque je l'ai connu ; je n'eus pas un regard pour lui. Il est mort vingt courtes années plus tard ; le temps pour moi d'apprendre à lui dire bonjour. "