share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Violons du roi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Violons du roi

Les Violons du roi

  (Auteur)


Prix : 95,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Violons du roi"

Voici le roman d'une poignée d'artisans de génie installés à Crémone, dont Antonio Stradivari, le plus grand luthier de tous les temps, qui achève de transformer le violon vulgaire et grinçant des ménétriers en instrument royal. Durant plus de soixante ans, l'atelier de Stradivari livre aux rois et aux princes des violons aux sons et aux vernis magiques, jamais égalés depuis. Dans le roman de Jean Diwo, la musique baroque fait vibrer les chapelles, les salles de concerts, et se mêle intimement à l'histoire des luthiers. A Rome, Corelli fait pleurer la reine Christine de Suède en jouant de son stradivarius et le révérend Antonio Vivaldi entraîne Venise dans le tourbillon de ses " Quatre saisons ". Le " Prêtre roux ", s'il ne dit pas la messe, dirige de son archet enchanté l'école de musique des jeunes filles de la Pietà et trimbale à travers les cours d'Europe, et jusqu'au Vaticari, sa cohorte de nonnettes musiciennes et chanteuses. Ainsi, pris par la magie du violon, artisans et grands seigneurs, jeunes femmes espiègles et mères de famille austères, apprentis et virtuoses vivent, aiment et meurent dans une Italie à la fois rayonnante et déchirée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 476 pages
  • Dimensions :  2.6cmx10.2cmx17.6cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Gallimard 
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070385116
  • EAN13 :  9782070385119
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Diwo

Le jeune homme en culotte de golf

Le garçon de 249, faubourg Saint-Antoine a grandi. C'est désormais un jeune homme plein d'espoir, d'astuce et d'ambition qui tente sa chance dans l'extraordinaire effervescence du journalisme parisien. Tour à tour chroniqueur sportif, soldat envoyé en camp de prisonniers, apprenti imprésario, ...

Prix : 70 DH
La Calèche

Le nouveau roman de Jean Diwo, qui raconte avec souffle et passion la saga de la famille Hermès, est bien plus que l'histoire du jeune Thierry, talentueux sellier monté à Paris au début du XIXe siècle pour fonder la célèbre marque, symbole du luxe à la française. C'est le grand roman [.....

Au temps où la Joconde parlait

À dos de mule, à l'aube de la Renaissance, un jeune peintre italien, Antonello de Messine, s'en fut jusqu'à Bruges recueillir le secret d'une lumière nouvelle. Un peu plus tard, Laurent " le Magnifique " règne sur Florence et rassemble autour de lui Botticelli, Michel-Ange, Raphaël, [....]...

Voir tous les livres de Jean Diwo

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Voici le roman d'une poignée d'artisans de génie installés à Crémone, dont Antonio Stradivari, le plus grand luthier de tous les temps, qui achève de transformer le violon vulgaire et grinçant des ménétriers en instrument royal. Durant plus de soixante ans, l'atelier de Stradivari livre aux rois et aux princes des violons aux sons et aux vernis magiques, jamais égalés depuis. Dans le roman de Jean Diwo, la musique baroque fait vibrer les chapelles, les salles de concerts, et se mêle intimement à l'histoire des luthiers. A Rome, Corelli fait pleurer la reine Christine de Suède en jouant de son stradivarius et le révérend Antonio Vivaldi entraîne Venise dans le tourbillon de ses " Quatre saisons ". Le " Prêtre roux ", s'il ne dit pas la messe, dirige de son archet enchanté l'école de musique des jeunes filles de la Pietà et trimbale à travers les cours d'Europe, et jusqu'au Vaticari, sa cohorte de nonnettes musiciennes et chanteuses. Ainsi, pris par la magie du violon, artisans et grands seigneurs, jeunes femmes espiègles et mères de famille austères, apprentis et virtuoses vivent, aiment et meurent dans une Italie à la fois rayonnante et déchirée.