share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'art africain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'art africain

L'art africain

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'art africain"

Sans doute le public actuel connaît-il avant tout fart des Fangs, des Batéké, des Bakota et des autres peuplades africaines par l'impact qu'ils ont eu sur la culture moderne et les traductions qu'en ont données Picasso, Braque ou Modigliani. Ces arts dits « primitifs » se fondent pourtant sur un ensemble de présupposés, de contextes culturels, sur des histoires, des visions du monde absolument autres dont, souvent, on ignore tout. L'ouvrage de Frank Willett a été qualifié par le Times Literary Supplément de « meilleure introduction générale à l'étude de 'fart africain, pleine d'informations de premier ordre, stimulante et fascinante ». De la première édition française, Le Figaro a écrit: « Texte clair, traduction soignée, illustrations remarquables ouvrent au non-initié, par delà l'approche anthropologique des spécialistes, un chapitre inouï d'histoire de l'art. » Le lecteur pourra y apprécier dans toute sa splendeur, dans sa variété et sa puissance expressive, l'art d'un continent qui abrite plus de nations et de cultures que tous les autres. D'abord archéologue, Frank Willett a longtemps organisé les fouilles d'Ife et d'Old Oyo. Sa carrière universitaire l d ensuite mené d'Oxford à Evanston (Illinois), puis à Glasgow, où il a été directeur du musée de l'université jusqu' en 1990.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 285  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.0cmx20.2cm
  • Poids : 598.7g
  • Editeur :   Thames & Hudson Paru le
  • Collection : L'univers de l'art
  • ISBN :  2878110145
  • EAN13 :  9782878110142
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Sans doute le public actuel connaît-il avant tout fart des Fangs, des Batéké, des Bakota et des autres peuplades africaines par l'impact qu'ils ont eu sur la culture moderne et les traductions qu'en ont données Picasso, Braque ou Modigliani. Ces arts dits « primitifs » se fondent pourtant sur un ensemble de présupposés, de contextes culturels, sur des histoires, des visions du monde absolument autres dont, souvent, on ignore tout. L'ouvrage de Frank Willett a été qualifié par le Times Literary Supplément de « meilleure introduction générale à l'étude de 'fart africain, pleine d'informations de premier ordre, stimulante et fascinante ». De la première édition française, Le Figaro a écrit: « Texte clair, traduction soignée, illustrations remarquables ouvrent au non-initié, par delà l'approche anthropologique des spécialistes, un chapitre inouï d'histoire de l'art. » Le lecteur pourra y apprécier dans toute sa splendeur, dans sa variété et sa puissance expressive, l'art d'un continent qui abrite plus de nations et de cultures que tous les autres. D'abord archéologue, Frank Willett a longtemps organisé les fouilles d'Ife et d'Old Oyo. Sa carrière universitaire l d ensuite mené d'Oxford à Evanston (Illinois), puis à Glasgow, où il a été directeur du musée de l'université jusqu' en 1990.