share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les mains d'Edwige au moment de la naissance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les mains d'Edwige au moment de la naissance

Les mains d'Edwige au moment de la naissance

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les mains d'Edwige au moment de la naissance"

    Dans le salon, une mort a rassemblé le village. Dans la cave, une vie s'apprête à naître. Les mains miraculeuses d'Edwige, tant attendues par une foule de curieux en haut, vont montrer leur pouvoir en bas, dans l'intimité des ténèbres. Des cris, des cendres et du sang : un espoir va être libéré. Edwige est une stigmatisée : chaque fois qu'elle est frappée d'une illumination, des larmes suintent de ses mains. Sa soeur, Esther, a disparu dans la forêt il y a dix ans. Tout le monde croit qu'Esther est morte, sauf Edwige. Lorsque ses parents invitent le village pour officialiser le décès d'Esther et lui rendre un dernier hommage, avant d'aller mettre en terre un cercueil vide, Edwige s'enferme dans la cave. Elle refuse d'accéder aux pressions de sa famille et d'encourager des funérailles factices. Dans le salon, la foule se presse, moins pour dire adieu à Esther que pour voir un peu de cette eau miraculeuse couler des mains d'Edwige quand elle est en prière. Dans la cave sombre et crasseuse, Esther, portée par un épais brouillard, et comme revenue du royaume des morts, apparaît à sa soeur. Elle est sur le point d'accoucher. Au salon, la foule s'impatiente à force d'attendre la venue de la stigmatisée, commence à douter de l'existence des pouvoirs d'Edwige, refuse de payer pour un miracle qui n'a pas lieu et s'agite de plus en plus. Dans l'hystérie générale, un incendie est allumé, alors même qu'Esther donne naissance à un enfant dans la douleur et le sang. Cet enfant, comme une lumière dans les ténèbres, est la promesse d'un espoir. L'amour sera possible.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 71  pages
    • Dimensions :  0.8cmx14.8cmx20.0cm
    • Poids : 117.9g
    • Editeur :   Actes Sud Editions Paru le
    • Collection : Actes Sud-Papiers
    • ISBN :  2330000227
    • EAN13 :  9782330000226
    • Classe Dewey :  842.914
    • Langue : Français

    D'autres livres de Wajdi Mouawad

    Pacamambo

    Sujet : Julie a disparu pendant trois semaines. On l'a retrouvé cachée dans la cave, avec son chien, auprès de sa grand-mère décédée. Une psychologue l'interroge et tente de la sortir de son mutisme. Quand elle y parviendra, Julie révélera ce que sa grand-mère lui a légué la nuit de [...

    Le Sang des promesses

    Lorsque le notaire Lebel fait aux jumeaux Jeanne et Simon Marwan la lecture du testament de leur mère Nawal, il réveille en eux l'incertaine histoire de leur naissance : qui donc fut leur père, et par quelle odyssée ont-ils vu le jour loin du pays d'origine de leur mère ? En remettant à [.....

    Prix : 65 DH

    Littoral

    En apprenant la mort de son père inconnu, qu'il retrouve à la morgue, l'orphelin Wilfrid décide de lui offrir une sépulture dans son pays natal. Commence alors un voyage au bout de la nuit qui le conduit vers un monde dévasté par les horreurs de la guerre, où les cimetières sont pleins, [...

    Forêts

    En remontant le fil de ses origines, Loup ouvre une porte qui la conduira au fond d'un gouffre, car là se trouve la mémoire de son sang : une séquence douloureuse d'amours impossibles, qui va de Odette à Hélène, puis à Léonie, à Ludivine, à Sarah, à Luce, et enfin à Aimée, sa [....]...

    Voir tous les livres de Wajdi Mouawad

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Dans le salon, une mort a rassemblé le village. Dans la cave, une vie s'apprête à naître. Les mains miraculeuses d'Edwige, tant attendues par une foule de curieux en haut, vont montrer leur pouvoir en bas, dans l'intimité des ténèbres. Des cris, des cendres et du sang : un espoir va être libéré. Edwige est une stigmatisée : chaque fois qu'elle est frappée d'une illumination, des larmes suintent de ses mains. Sa soeur, Esther, a disparu dans la forêt il y a dix ans. Tout le monde croit qu'Esther est morte, sauf Edwige. Lorsque ses parents invitent le village pour officialiser le décès d'Esther et lui rendre un dernier hommage, avant d'aller mettre en terre un cercueil vide, Edwige s'enferme dans la cave. Elle refuse d'accéder aux pressions de sa famille et d'encourager des funérailles factices. Dans le salon, la foule se presse, moins pour dire adieu à Esther que pour voir un peu de cette eau miraculeuse couler des mains d'Edwige quand elle est en prière. Dans la cave sombre et crasseuse, Esther, portée par un épais brouillard, et comme revenue du royaume des morts, apparaît à sa soeur. Elle est sur le point d'accoucher. Au salon, la foule s'impatiente à force d'attendre la venue de la stigmatisée, commence à douter de l'existence des pouvoirs d'Edwige, refuse de payer pour un miracle qui n'a pas lieu et s'agite de plus en plus. Dans l'hystérie générale, un incendie est allumé, alors même qu'Esther donne naissance à un enfant dans la douleur et le sang. Cet enfant, comme une lumière dans les ténèbres, est la promesse d'un espoir. L'amour sera possible.