share_book
Envoyer cet article par e-mail

La vérité ou presque

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La vérité ou presque

La vérité ou presque

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La vérité ou presque"

Entre Ernst Lubitsch et Frank Capra ! Telle est la place occupée par Stephen McCauley dans cette composition tragi-comique sur le couple. En scène, ce sont deux êtres très éloignés l'un de l'autre que les hasards de la vie et du travail vont rapprocher. Jane est une femme mariée, mère et productrice d'une émission télé, "Autour d'une table", rassemblant sur un même plateau des personnalités différentes pour deviser sur un sujet d'actualité. Desmond Sullivan est un homosexuel new-yorkais, auteur de biographies d'artistes plus ou moins oubliés, peinant sur un nouvel ouvrage. Un poste d'enseignant temporaire à Boston est l'occasion pour lui de retrouver un second souffle, de quitter quelque temps Russell, son amant. C'est aussi là qu'il va croiser la route de Jane, rongée par les doutes professionnels et sentimentaux. Une tranche de vie fébrile pour l'un et l'autre qui les conduira vers une amitié, en quête de vérité, ou presque ! Autour d'eux, des hommes, des femmes, des maris, des amants et des ex-maris, des beaux gosses et des beautés sculpturales, des natures grotesques et éphémères, des jaloux meurtris ou hantés par le ratage... Puisant dans les milieux hétérosexuels et homosexuels de l'édition et de la télévision, mettant en scène tous leurs travers, toutes leurs fragilités, Stephen McCauley compose là un ballet ironique sur le couple, la relation amoureuse. Si la facture stylistique est classique, il s'amuse surtout des situations et des personnages pathétiques, plongeant son lecteur dans la consternation ou la rigolade. McCauley aurait tort de s'en priver ; c'est lui qui mène le bal ! --Céline Darner --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 428  pages
  • Dimensions :  2.6cmx10.0cmx17.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   10 X 18 Paru le
  • Collection : Domaine étranger
  • ISBN :  2264037741
  • EAN13 :  9782264037749
  • Langue : Français

D'autres livres de Stephen McCauley

L'(autre) homme de ma vie

Richard Rossi se flatte de connaître tous les subterfuges nécessaires pour dissimuler les passions parallèles qui font le piquant de certaines existences. Bien qu'il partage déjà sa vie avec quelqu'un, ce cadre bostonien entretient en effet une relation adultère qui, pour être épisodique, n'...

L'art de la fugue

Patrick a la trentaine, un travail qui l'ennuie prodigieusement, des parents épuisants et un amant terriblement équilibré, Arthur, avec lequel il entretient une relation routinière. Lorsque son frère Tony, sur le point de se marier, lui confie qu'il est amoureux d'une autre femme et lui demande...

Sexe et dépendances

William Collins, agent immobilier à Boston, est adepte des rencontres par Internet. Mais lassé de cette vie sentimentale dominée par les contacts anonymes, il décide de faire vœu de chasteté. Résolution difficile à tenir, tant les tentations se multiplient pour le détourner de loisirs plus ...

L'Art de la fugue

" Un regard caustique sur les antihéros désabusés, quelques étincelles de tendresse et un humour corrosif qui leur maintient constamment la tête hors de l'eau : le second roman de Stephen McCauley est un cocktail décapant et divertissant à consommer sans modération. " (Alexis Lorca, Lire) " ...

Voir tous les livres de Stephen McCauley

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Entre Ernst Lubitsch et Frank Capra ! Telle est la place occupée par Stephen McCauley dans cette composition tragi-comique sur le couple. En scène, ce sont deux êtres très éloignés l'un de l'autre que les hasards de la vie et du travail vont rapprocher. Jane est une femme mariée, mère et productrice d'une émission télé, "Autour d'une table", rassemblant sur un même plateau des personnalités différentes pour deviser sur un sujet d'actualité. Desmond Sullivan est un homosexuel new-yorkais, auteur de biographies d'artistes plus ou moins oubliés, peinant sur un nouvel ouvrage. Un poste d'enseignant temporaire à Boston est l'occasion pour lui de retrouver un second souffle, de quitter quelque temps Russell, son amant. C'est aussi là qu'il va croiser la route de Jane, rongée par les doutes professionnels et sentimentaux. Une tranche de vie fébrile pour l'un et l'autre qui les conduira vers une amitié, en quête de vérité, ou presque ! Autour d'eux, des hommes, des femmes, des maris, des amants et des ex-maris, des beaux gosses et des beautés sculpturales, des natures grotesques et éphémères, des jaloux meurtris ou hantés par le ratage... Puisant dans les milieux hétérosexuels et homosexuels de l'édition et de la télévision, mettant en scène tous leurs travers, toutes leurs fragilités, Stephen McCauley compose là un ballet ironique sur le couple, la relation amoureuse. Si la facture stylistique est classique, il s'amuse surtout des situations et des personnages pathétiques, plongeant son lecteur dans la consternation ou la rigolade. McCauley aurait tort de s'en priver ; c'est lui qui mène le bal ! --Céline Darner --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.