share_book
Envoyer cet article par e-mail

Index du bulletin épigraphique de J. et L. Robert 1978-1984

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Index du bulletin épigraphique de J. et L. Robert 1978-1984

Index du bulletin épigraphique de J. et L. Robert 1978-1984

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Index du bulletin épigraphique de J. et L. Robert 1978-1984"

Publié dans la Revue des Etudes Grecques depuis 1888, le Bulletin épigraphique présente et recense de façon critique les parutions relatives aux inscriptions de langue grecque depuis l'époque archaïque jusqu'à Byzance. De 1938 à 1984, le Bulletin épigraphique fut rédigé par Jeanne Robert et Louis Robert, aidés au début par Robert Flacelière. En enrichissant leurs analyses approfondies par des avertissements méthodologiques, J et L. Robert firent du Bulletin un instrument de travail irremplaçable pour la critique des éditions d'inscriptions grecques et leur interprétation, et pour l'histoire de la Grèce de l'époque archaïque à l'époque byzantine. Cette oeuvre fut et demeure pour les historiens, philologues et archéologues un " extraordinaire trésor " (J. Pouilloux). Cette mine inépuisable pour la connaissance de l'Antiquité peut aisément être explorée et exploitée grâce aux Index rédigés à l'Institut FemandCourby de Lyon. Après les cinq volumes indexant les années 1438 à 1977 du Bulletin, le présent volume donne la suite et fin de cet index, il porte sur les sept dernières années (1978-1984), qui constituent sans doute les livraisons les plus riches données par J et L. Robert, alors au sommet de leur art et de leur science.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 400  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Epigraphica
  • ISBN :  2251443916
  • EAN13 :  9782251443911
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Publié dans la Revue des Etudes Grecques depuis 1888, le Bulletin épigraphique présente et recense de façon critique les parutions relatives aux inscriptions de langue grecque depuis l'époque archaïque jusqu'à Byzance. De 1938 à 1984, le Bulletin épigraphique fut rédigé par Jeanne Robert et Louis Robert, aidés au début par Robert Flacelière. En enrichissant leurs analyses approfondies par des avertissements méthodologiques, J et L. Robert firent du Bulletin un instrument de travail irremplaçable pour la critique des éditions d'inscriptions grecques et leur interprétation, et pour l'histoire de la Grèce de l'époque archaïque à l'époque byzantine. Cette oeuvre fut et demeure pour les historiens, philologues et archéologues un " extraordinaire trésor " (J. Pouilloux). Cette mine inépuisable pour la connaissance de l'Antiquité peut aisément être explorée et exploitée grâce aux Index rédigés à l'Institut FemandCourby de Lyon. Après les cinq volumes indexant les années 1438 à 1977 du Bulletin, le présent volume donne la suite et fin de cet index, il porte sur les sept dernières années (1978-1984), qui constituent sans doute les livraisons les plus riches données par J et L. Robert, alors au sommet de leur art et de leur science.