share_book
Envoyer cet article par e-mail

Expérience et pauvreté

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Expérience et pauvreté

Expérience et pauvreté

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Expérience et pauvreté"

Derrière les trois célèbres textes réunis dans ce recueil – « Expérience et pauvreté » (1933), « Le conteur » (1936) et « La tâche du traducteur » (1923) –, un thème revient, dont le philosophe Giorgio Agamben s’est fait l’écho dans Enfance et histoire (PBP nº 387) : la perte de l’expérience, le fait que ce que l’on a vécu ne soit quasiment plus transmis, ou très difficilement, d’une génération à l’autre. Au centre de cette transmission, il y a la langue, qui permet de traduire l’expérience. Sur cette question de la traduction et ses implications, les plus grands philosophes se sont penchés, Derrida et Ricoeur notamment, jusqu’aux théoriciens du postcolonialisme, en particulier Homi K. Bhabha.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 144  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx16.8cm
  • Poids : 99.8g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite Bibliothèque Payot
  • ISBN :  222890676X
  • EAN13 :  9782228906760
  • Langue : Français

D'autres livres de Walter Benjamin

L'Oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilté technique

À la plus parfaite reproduction il manquera toujours une chose le hic et nunc de l'œuvre d'art - l'unicité de son existence au lieu où elle se trouve. C'est cette existence unique pourtant, et elle seule, qui, aussi longtemps qu'elle dure, subit le travail de l'histoire. WALTER BENJAMIN ...

Paris, capitale du XIXème siècle

Notre enquête se propose de montrer comment les formes de vie nouvelle et les nouvelles créations à base économique et technique que nous devons au siècle dernier entrent dans l'univers d'une fantasmagorie. Ces créations subissent cette "illumination" non pas seulement de manière [....]...

Origine du drame baroque allemand

La vie de Walter Benjamin aura été marquée par une sorte d'ironie de l'histoire, des aléas de sa carrière aux circonstances tragiques de sa mort. Ironie parce que les événements historiques ont plus d'une fois joué des tours à ce philosophe qui n'a jamais cessé de les penser dans [....]...

Théologie et utopie - Correspondance 1933-1940

On connaît, par le volume de Gershom Scholem, Walter Benjamin. Histoire d une amitié (Press Pocket), les liens qui unissaient les deux hommes. Amitié stellaire, en discussion infinie sur tous les sujets brûlants de leur époque, les deux hommes ont échangé entre 1932 et 1940 (date du [....]...

Voir tous les livres de Walter Benjamin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Derrière les trois célèbres textes réunis dans ce recueil – « Expérience et pauvreté » (1933), « Le conteur » (1936) et « La tâche du traducteur » (1923) –, un thème revient, dont le philosophe Giorgio Agamben s’est fait l’écho dans Enfance et histoire (PBP nº 387) : la perte de l’expérience, le fait que ce que l’on a vécu ne soit quasiment plus transmis, ou très difficilement, d’une génération à l’autre. Au centre de cette transmission, il y a la langue, qui permet de traduire l’expérience. Sur cette question de la traduction et ses implications, les plus grands philosophes se sont penchés, Derrida et Ricoeur notamment, jusqu’aux théoriciens du postcolonialisme, en particulier Homi K. Bhabha.