share_book
Envoyer cet article par e-mail

Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme

Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Marx au pays des soviets ou les deux visages du communisme"

    À l'heure des post-capitalismes et des alter-mondes possibles, peut-on continuer à opposer de façon mécanique l'« utopie » radieuse du communisme à ses sombres «applications» ? Les idées, les valeurs se transforment lorsqu'elles s'accomplissent dans des circonstances concrètes, et c'est pourquoi Marx n'a jamais produit de théorie de la « société idéale ». Pour renouveler notre regard sur l'histoire du XXe siècle et nourrir une contre-hégémonie à la hauteur des défis du XXIe siècle, il faut revenir sur la véritable ambivalence du communisme : il est à la fois le « mouvement réel qui abolit l'état actuel » et le but à atteindre, « l'association dans laquelle le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous ». Mouvement réel et fin visée, tels sont donc les deux visages du communisme. Inlassablement, Marx a cherché comment la révolution pouvait les faire coïncider. Ce sont les multiples voies de cette enquête que ce livre s'attache à éclairer.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 144  pages
    • Dimensions :  1.2cmx14.0cmx16.4cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   La Ville Brûle Paru le
    • Collection : Engagé-e-s
    • ISBN :  2360120115
    • EAN13 :  9782360120116
    • Classe Dewey :  320
    • Langue : Français

    D'autres livres de Emmanuel Barot

    Sartre et le marxisme

    La pensée et les interventions politiques de Jean-Paul Sartre, compagnon de route puis critique hétérodoxe du PCF, proche des jeunes maos après 1968, soutien indéfectible des mouvements anticolonialistes, ont durablement marqué l'espace intellectuel français. Mais leur actualité tient d'abor...

    Camera Politica. Dialectique du réalisme dans le cinéma politique et militant

    Une forme cinématographique du politique conforme à ce dont elle prétend traiter finit par entrer en contradiction avec elle même et se supprimer comme autonome, trouvant sa vérité dans son autre. Accomplissant l'esprit de la "distanciation" brechtienne, le film sabote la police qui le gouvern...

    Voir tous les livres de Emmanuel Barot

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    À l'heure des post-capitalismes et des alter-mondes possibles, peut-on continuer à opposer de façon mécanique l'« utopie » radieuse du communisme à ses sombres «applications» ? Les idées, les valeurs se transforment lorsqu'elles s'accomplissent dans des circonstances concrètes, et c'est pourquoi Marx n'a jamais produit de théorie de la « société idéale ». Pour renouveler notre regard sur l'histoire du XXe siècle et nourrir une contre-hégémonie à la hauteur des défis du XXIe siècle, il faut revenir sur la véritable ambivalence du communisme : il est à la fois le « mouvement réel qui abolit l'état actuel » et le but à atteindre, « l'association dans laquelle le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous ». Mouvement réel et fin visée, tels sont donc les deux visages du communisme. Inlassablement, Marx a cherché comment la révolution pouvait les faire coïncider. Ce sont les multiples voies de cette enquête que ce livre s'attache à éclairer.