share_book
Envoyer cet article par e-mail

Gaston Fébus : Le prince et le diable

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Gaston Fébus : Le prince et le diable

Gaston Fébus : Le prince et le diable

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Gaston Fébus : Le prince et le diable"

    Jamais, si l'on en croit le chroniqueur Jean Froissart, on n'avait vu dans aucune cour d'Europe un homme aussi beau et aussi noble. Gaston Fébus (1331-1391), comte de Foix et vicomte de Béarn, fascinait ses contemporains. Fébus éblouissait ! Son nom marqua son époque, puis il traversa les siècles. Administrant son pays comme un prince, Fébus avait le goût du pouvoir. Extrêmement habile, il mena entre le roi de France et le roi d'Angleterre un jeu diplomatique qui lui permit, chose exceptionnelle, de tenir ses Etats hors des ravages de la guerre de Cent Ans. Grand lettré et amateur de sciences, de musique, mécène généreux, Fébus aimait écrire et composer des poésies. Le Livre de chasse et Le Livre des oraisons, écrits en français afin d'être lus dans toute l'Europe, révèlent autant sa passion de chasseur que les angoisses d'une âme tourmentée par le péché. Car ce personnage brillant à qui tout semblait réussir avait une face noire : après avoir chassé brutalement sa femme, proche parente du roi de France, il tua son propre fils. Entre l'homme public, le prince éclairé et l'intraitable père et mari hanté par ses démons, l'historienne Claudine Pailhès nous invite à comprendre une personnalité complexe, contradictoire, en suivant la destinée hors du commun de ce souverain régional.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 375  pages
    • Dimensions :  4.2cmx15.2cmx23.4cm
    • Poids : 499.0g
    • Editeur :   Librairie Académique Perrin Paru le
    • ISBN :  2262023557
    • EAN13 :  9782262023553
    • Classe Dewey :  944
    • Langue : Français

    D'autres livres de Claudine Pailhès

    Gaston Fébus : Le prince et le diable

    Issu d'une grande famille compromise dans le catharisme, Gaston Fébus (1331-1391), comte de Foix et vicomte de Béarn, fascina ses contemporains. II mena entre le roi de France et le roi d'Angleterre un jeu diplomatique qui lui permit de préserver ses Etats des ravages de la guerre de Cent Ans. M...

    Voir tous les livres de Claudine Pailhès

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Jamais, si l'on en croit le chroniqueur Jean Froissart, on n'avait vu dans aucune cour d'Europe un homme aussi beau et aussi noble. Gaston Fébus (1331-1391), comte de Foix et vicomte de Béarn, fascinait ses contemporains. Fébus éblouissait ! Son nom marqua son époque, puis il traversa les siècles. Administrant son pays comme un prince, Fébus avait le goût du pouvoir. Extrêmement habile, il mena entre le roi de France et le roi d'Angleterre un jeu diplomatique qui lui permit, chose exceptionnelle, de tenir ses Etats hors des ravages de la guerre de Cent Ans. Grand lettré et amateur de sciences, de musique, mécène généreux, Fébus aimait écrire et composer des poésies. Le Livre de chasse et Le Livre des oraisons, écrits en français afin d'être lus dans toute l'Europe, révèlent autant sa passion de chasseur que les angoisses d'une âme tourmentée par le péché. Car ce personnage brillant à qui tout semblait réussir avait une face noire : après avoir chassé brutalement sa femme, proche parente du roi de France, il tua son propre fils. Entre l'homme public, le prince éclairé et l'intraitable père et mari hanté par ses démons, l'historienne Claudine Pailhès nous invite à comprendre une personnalité complexe, contradictoire, en suivant la destinée hors du commun de ce souverain régional.