share_book
Envoyer cet article par e-mail

Henri IV

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Henri IV

Henri IV

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Henri IV"

Henri IV, ce prince amoureux et vaillant continue d'attirer la sympathie. Non content d'inspirer la littérature et les arts (nous lui devons des monuments comme la statue du Pont-Neuf, à la pointe de l'île de la Cité, ou la Henriade de Voltaire), il parle à l'imagination populaire et lui représente des images hautes en couleur. Le personnage historique, lui, naît au château de Pau en 1553, et meurt en plein Paris en 1610, assassiné. S'il passe au martyrologe des grandes propagandes, les historiens sont plus partagés. Le mari gascon de la reine Margot, le rusé roi de Navarre a dû conquérir le trône reçu en héritage en 1589. Il triomphe avec panache en 1590 à Ivry, reçoit l'onction du sacre, entre joyeusement dans Paris en 1594, et noue, par ses secondes noces, une alliance utile avec les Médicis, se faisant le fondateur d'une royauté revivifiée. Converti au catholicisme en 1593, puis rentré en grâce auprès du Saint-Siège, il n'accorde aux protestants qu'une tolérance partielle, l'édit de Nantes (1598), pourtant mal accepté par une grande partie de ses sujets... Les paradoxes de cette figure n'ont pas épuisé la curiosité des générations, à tort ou à raison, la mémoire collective porte à son crédit un souffle de tolérance et d'humanité, et ces valeurs plus actuelles que jamais méritent bien un détour du côté du Vert Galant et de la France de son temps.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 167  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.0cmx21.4cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Editions Gisserot Paru le
  • Collection : Les classiques Gisserot de l'histoire
  • ISBN :  2877477851
  • EAN13 :  9782877477857
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Henri IV, ce prince amoureux et vaillant continue d'attirer la sympathie. Non content d'inspirer la littérature et les arts (nous lui devons des monuments comme la statue du Pont-Neuf, à la pointe de l'île de la Cité, ou la Henriade de Voltaire), il parle à l'imagination populaire et lui représente des images hautes en couleur. Le personnage historique, lui, naît au château de Pau en 1553, et meurt en plein Paris en 1610, assassiné. S'il passe au martyrologe des grandes propagandes, les historiens sont plus partagés. Le mari gascon de la reine Margot, le rusé roi de Navarre a dû conquérir le trône reçu en héritage en 1589. Il triomphe avec panache en 1590 à Ivry, reçoit l'onction du sacre, entre joyeusement dans Paris en 1594, et noue, par ses secondes noces, une alliance utile avec les Médicis, se faisant le fondateur d'une royauté revivifiée. Converti au catholicisme en 1593, puis rentré en grâce auprès du Saint-Siège, il n'accorde aux protestants qu'une tolérance partielle, l'édit de Nantes (1598), pourtant mal accepté par une grande partie de ses sujets... Les paradoxes de cette figure n'ont pas épuisé la curiosité des générations, à tort ou à raison, la mémoire collective porte à son crédit un souffle de tolérance et d'humanité, et ces valeurs plus actuelles que jamais méritent bien un détour du côté du Vert Galant et de la France de son temps.