share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Vie trop brève d'Ewin Mullhouse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Vie trop brève d'Ewin Mullhouse

La Vie trop brève d'Ewin Mullhouse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La Vie trop brève d'Ewin Mullhouse"

    La Vie trop brève d'Edwin Mullhouse, écrivain américain, 1943-1954, racontée par Jeffrey Cartwright : étrange titre pour un premier roman non moins étrange, écrit par un jeune Américain de vingt-neuf ans alors inconnu. Dès sa parution en 1975, cet ouvrage inclassable recevait le prestigieux prix Médicis étranger et révélait Steven Millhauser comme l'un des auteurs les plus singuliers de sa génération. Aujourd'hui devenu un livre-culte, ce récit, par un biographe de onze ans, de la vie d'un enfant prodige mort en laissant une oeuvre méconnue, fait figure de référence. Tout l'art et la particularité de Steven Millhauser, qui s'exprimeront au fil des romans et recueils de nouvelles à venir, s'affirment dans cette subtile parodie de la biographie en tant que genre, ce portrait d'un enfant en artiste génial. Véritable tour de force littéraire autant qu'intellectuel - où l'on retrouve l'influence des maîtres de la littérature : Franz Kafka, Thomas Mann ou Vladimir Nabokov - cet éblouissant roman, que d'aucuns n'ont pas hésité à qualifier de chef-d'oeuvre, continue aujourd'hui d'exercer une indéniable fascination. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 396  pages
    • Dimensions :  3.2cmx14.8cmx22.4cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Albin Michel Paru le
    • Collection : Les grandes traductions
    • ISBN :  2226002227
    • EAN13 :  9782226002228
    • Langue : Français

    D'autres livres de Steven Millhauser

    Nuit enchantée

    Seul Millauser, cet explorateur intrépide de l'inaperçu et de l'invisible pouvait revisiter avec autant de grâce les légendes de notre enfance et franchir la fragile frontière entre le rêve et la réalité. Dans ce conte enchanteur, on ne côtoie pas de fées, mais on succombe avec délectatio...

    Martin Dressler ou le roman d'un rveur (cc)

    Voici l'histoire d'un self-made-man à la Citizen Kane, contée par un des romanciers les plus surprenants de la littérature américaine d'aujourd'hui. Martin Dressler a grandi dans le New York de la fin du XIXe siècle. Sa première idée commerciale est modeste : il installe un kiosque à cigares...

    Nuit enchantée

    Seul Millauser, cet explorateur intrépide de l'inaperçu et de l'invisible pouvait revisiter avec autant de grâce les légendes de notre enfance et franchir la fragile frontière entre le rêve et la réalité. Dans ce conte enchanteur, on ne côtoie pas de fées, mais on succombe avec délectatio...

    La Vie trop brève d'Edwin Mulhouse

    La Vie trop brève d'Edwin Mullhouse, écrivain américain, 1943-1954, racontée par Jeffrey Cartwright : étrange titre pour un premier roman non moins étrange, écrit par un jeune Américain de vingt-neuf ans alors inconnu. Dès sa parution en 1975, cet ouvrage inclassable recevait le prestigieux...

    Voir tous les livres de Steven Millhauser

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    La Vie trop brève d'Edwin Mullhouse, écrivain américain, 1943-1954, racontée par Jeffrey Cartwright : étrange titre pour un premier roman non moins étrange, écrit par un jeune Américain de vingt-neuf ans alors inconnu. Dès sa parution en 1975, cet ouvrage inclassable recevait le prestigieux prix Médicis étranger et révélait Steven Millhauser comme l'un des auteurs les plus singuliers de sa génération. Aujourd'hui devenu un livre-culte, ce récit, par un biographe de onze ans, de la vie d'un enfant prodige mort en laissant une oeuvre méconnue, fait figure de référence. Tout l'art et la particularité de Steven Millhauser, qui s'exprimeront au fil des romans et recueils de nouvelles à venir, s'affirment dans cette subtile parodie de la biographie en tant que genre, ce portrait d'un enfant en artiste génial. Véritable tour de force littéraire autant qu'intellectuel - où l'on retrouve l'influence des maîtres de la littérature : Franz Kafka, Thomas Mann ou Vladimir Nabokov - cet éblouissant roman, que d'aucuns n'ont pas hésité à qualifier de chef-d'oeuvre, continue aujourd'hui d'exercer une indéniable fascination. --Ce texte fait référence à l'édition Poche .