share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Nil : Aux sources de l'Egypte antique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Nil : Aux sources de l'Egypte antique

Le Nil : Aux sources de l'Egypte antique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Nil : Aux sources de l'Egypte antique"

Le grand Nil a façonné la vie, la pensée et les coutumes des populations d'Égypte pendant des millénaires et a joué un rôle majeur dans l'émergence de la civilisation égyptienne, il y a 5000 ans. Dans l'Égypte antique, la crue, et la décrue qui s'en suit dans un spectacle naturel impressionnant, a conduit à la croyance que le monde lui-même était né de l'émergence d'une colline des eaux primordiales du dieu Noun. La fertilité des sols était, en outre, associée au mythe du dieu Osiris, qui régna aux temps préhistoriques jusqu'à ce que son frère Seth, avide de pouvoir, ne le tue et jette son corps dans le Nil. L'eau charria son corps à travers tout le pays, et fit éclore une vie nouvelle. Cette évocation récurrente du pouvoir de la nature a ancré dans la foi égyptienne la croyance en la nature cyclique de toute chose et nourrit une riche conception de l'au-delà. Dans tous les domaines de l'art, de l'architecture et de la littérature, le fleuve est un thème dominant. Les superbes reliefs et peintures retrouvés dans les tombes et les temples montrent le fleuve comme l'artère vitale, utilisée pour le transport des vivres, des objets quotidiens mais aussi des sarcophages ou des pierres destinées aux constructions monumentales. D'Abou Simbel à Gizeh, en passant par les plus hauts lieux du patrimoine égyptien, comme Louxor et Karnak, ce voyage au fil du fleuve illustre remarquablement les différentes facettes de la vie et de la culture de la vallée du Nil.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 199  pages
  • Dimensions :  2.8cmx26.8cmx30.6cm
  • Poids : 1778.1g
  • Editeur :   Citadelles Et Mazenod Paru le
  • Collection : CITADEL.FERME
  • ISBN :  2850882410
  • EAN13 :  9782850882418
  • Classe Dewey :  709.32
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le grand Nil a façonné la vie, la pensée et les coutumes des populations d'Égypte pendant des millénaires et a joué un rôle majeur dans l'émergence de la civilisation égyptienne, il y a 5000 ans. Dans l'Égypte antique, la crue, et la décrue qui s'en suit dans un spectacle naturel impressionnant, a conduit à la croyance que le monde lui-même était né de l'émergence d'une colline des eaux primordiales du dieu Noun. La fertilité des sols était, en outre, associée au mythe du dieu Osiris, qui régna aux temps préhistoriques jusqu'à ce que son frère Seth, avide de pouvoir, ne le tue et jette son corps dans le Nil. L'eau charria son corps à travers tout le pays, et fit éclore une vie nouvelle. Cette évocation récurrente du pouvoir de la nature a ancré dans la foi égyptienne la croyance en la nature cyclique de toute chose et nourrit une riche conception de l'au-delà. Dans tous les domaines de l'art, de l'architecture et de la littérature, le fleuve est un thème dominant. Les superbes reliefs et peintures retrouvés dans les tombes et les temples montrent le fleuve comme l'artère vitale, utilisée pour le transport des vivres, des objets quotidiens mais aussi des sarcophages ou des pierres destinées aux constructions monumentales. D'Abou Simbel à Gizeh, en passant par les plus hauts lieux du patrimoine égyptien, comme Louxor et Karnak, ce voyage au fil du fleuve illustre remarquablement les différentes facettes de la vie et de la culture de la vallée du Nil.