share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le monde turco-iranien en question

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le monde turco-iranien en question

Le monde turco-iranien en question

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le monde turco-iranien en question"

Le monde turco-iranien, qui s'étend des Dardanelles à l'Indus et se prolonge jusqu'aux frontières occidentales de la Chine, est un vaste ensemble de l'aire musulmane, mais il demeure mal connu en Occident. Il regroupe aujourd'hui plus de 200 millions d'habitants, répartis dans une douzaine d'Etats. Monde ancien, fragmenté, hétérogène et contrasté tout en ayant de forts éléments d'unité, cette région est à la fois un centre de diffusion culturelle, et un lieu de passage, de contact, et d'échanges économiques depuis la plus haute Antiquité. Située au coeur de l'Eurasie, traversée par les routes les plus anciennes, son rayonnement culturel a souvent dépassé les frontières des pays qui la composent aujourd'hui. Confronté à la "modernité" depuis environ deux siècles, le monde turco-iranien a abordé cette nouvelle étape de son histoire en empruntant des voies différentes: certains pays se sont inspirés de l'exemple occidental, d'autres ont été marqués par la colonisation russe, l'expérience soviétique voir chinoise. Paradoxalement, alors qu'une partie des pays de la région ont effectué les expériences de laïcité les plus poussées (Turquie et républiques ex-soviétiques en particulier), d'autres ont exploré la voie de l'islam politique le plus radical (Iran et Afghanistan). Dans cette perspective, ces contrées ont été en quelque sorte le laboratoire du monde musulman dans son ensemble. Cet ouvrage est issu d'un colloque organisé en novembre 2005 à l'Institut universitaire d'études du développement (IUED) de Genève en l'honneur de Mohammad-Reza Djalili. Les articles rassemblés dans ce volume offrent une réflexion critique sur la pertinence heuristique du concept de "monde turco-iranien", sur ses confins et sur ses spécificités. Ils adoptent tour à tour une perspective historique, politologique et anthropologique et abordent des thématiques telles que l'évolution historique de ces régions, la formation des Etats, les tensions de sociétés en transition à l'heure de la globalisation et des replis identitaires.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 260  pages
  • Dimensions :  2.2cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Karthala Paru le
  • Collection : Développements
  • ISBN :  2811100407
  • EAN13 :  9782811100407
  • Langue : Français

D'autres livres de  Alessandro Monsutti

Entre ordre et subversion : Logiques plurielles, alternatives, écarts, paradoxes

Ce livre est le fruit d'un travail collectif entamé à l'occasion du centenaire du Musée d'ethnographie de la ville de Neuchâtel (MEN). Dans le cadre des festivités, qui se sont étalées sur toute l'année 2004, une vingtaine de chercheurs ont décidé de se rencontrer à plusieurs reprises afi...

Voir tous les livres de  Alessandro Monsutti

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le monde turco-iranien, qui s'étend des Dardanelles à l'Indus et se prolonge jusqu'aux frontières occidentales de la Chine, est un vaste ensemble de l'aire musulmane, mais il demeure mal connu en Occident. Il regroupe aujourd'hui plus de 200 millions d'habitants, répartis dans une douzaine d'Etats. Monde ancien, fragmenté, hétérogène et contrasté tout en ayant de forts éléments d'unité, cette région est à la fois un centre de diffusion culturelle, et un lieu de passage, de contact, et d'échanges économiques depuis la plus haute Antiquité. Située au coeur de l'Eurasie, traversée par les routes les plus anciennes, son rayonnement culturel a souvent dépassé les frontières des pays qui la composent aujourd'hui. Confronté à la "modernité" depuis environ deux siècles, le monde turco-iranien a abordé cette nouvelle étape de son histoire en empruntant des voies différentes: certains pays se sont inspirés de l'exemple occidental, d'autres ont été marqués par la colonisation russe, l'expérience soviétique voir chinoise. Paradoxalement, alors qu'une partie des pays de la région ont effectué les expériences de laïcité les plus poussées (Turquie et républiques ex-soviétiques en particulier), d'autres ont exploré la voie de l'islam politique le plus radical (Iran et Afghanistan). Dans cette perspective, ces contrées ont été en quelque sorte le laboratoire du monde musulman dans son ensemble. Cet ouvrage est issu d'un colloque organisé en novembre 2005 à l'Institut universitaire d'études du développement (IUED) de Genève en l'honneur de Mohammad-Reza Djalili. Les articles rassemblés dans ce volume offrent une réflexion critique sur la pertinence heuristique du concept de "monde turco-iranien", sur ses confins et sur ses spécificités. Ils adoptent tour à tour une perspective historique, politologique et anthropologique et abordent des thématiques telles que l'évolution historique de ces régions, la formation des Etats, les tensions de sociétés en transition à l'heure de la globalisation et des replis identitaires.