share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Main qui parle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Main qui parle

La Main qui parle

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Main qui parle"

80 Un livre de photos (plus de 100 images, la plupart reproduites en pleine page ou en double-page) pour découvrir les mains du monde (Europe, Asie, Afrique)... et constater non sans nostalgie que les peuples dits primitifs gardent sur nous au moins une supériorité manifeste : obligés de tout faire à la main, ils sont aujourd'hui encore le vivant conservatoire de l'habileté et de l'ingéniosité humaines... au lieu que nos sociétés hypertechnologiques, grandes pourvoyeuses de machines et de prothèses sophistiquées, sont en train d'inventer une nouvelle humanité qui risque fort, si l'on n'y veille, de « perdre la main ». Deux photographes italiens amis du risque nous entraînent dans quelques-uns des contrées les plus reculées de la planète où la Main majuscule gouverne encore la vie des hommes. Boris Cyrulnik, psychiatre mais surtout pionnier de l'éthologie humaine, a suivi leur travail et nous rappelle, images à l'appui, que c'est la main qui nous a faits hommes, et qu'à oublier cela nous risquons de perdre rien de moins que notre humanité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 160  pages
  • Dimensions :  2.0cmx24.4cmx30.6cm
  • Poids : 1378.9g
  • Editeur :   Phébus Paru le
  • Collection : Beaux Livres
  • ISBN :  2859408592
  • EAN13 :  9782859408596
  • Langue : Français

D'autres livres de Tiziana Baldizzone

L'Inde des Tribus Oubliées

Tiziana et Gianni Baldizzoni se sont connus à Madagascar en 1977. Depuis leur premier voyage en Inde, en 1979, ils se sont pris de passion pour ce pays qu'ils ont parcouru de long en large à la découverte de territoires hors des sentiers battus et parfois interdits aux étrangers. Ils ont partag...

Voir tous les livres de Tiziana Baldizzone

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

80 Un livre de photos (plus de 100 images, la plupart reproduites en pleine page ou en double-page) pour découvrir les mains du monde (Europe, Asie, Afrique)... et constater non sans nostalgie que les peuples dits primitifs gardent sur nous au moins une supériorité manifeste : obligés de tout faire à la main, ils sont aujourd'hui encore le vivant conservatoire de l'habileté et de l'ingéniosité humaines... au lieu que nos sociétés hypertechnologiques, grandes pourvoyeuses de machines et de prothèses sophistiquées, sont en train d'inventer une nouvelle humanité qui risque fort, si l'on n'y veille, de « perdre la main ». Deux photographes italiens amis du risque nous entraînent dans quelques-uns des contrées les plus reculées de la planète où la Main majuscule gouverne encore la vie des hommes. Boris Cyrulnik, psychiatre mais surtout pionnier de l'éthologie humaine, a suivi leur travail et nous rappelle, images à l'appui, que c'est la main qui nous a faits hommes, et qu'à oublier cela nous risquons de perdre rien de moins que notre humanité.