share_book
Envoyer cet article par e-mail

Qui sont les Russes ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Qui sont les Russes ?

Qui sont les Russes ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Qui sont les Russes ?"

    Un immense peuple a accédé récemment aux joies de la démocratie capitaliste après des années de communisme. Depuis quinze ans la fameuse âme slave a été soumise a des changements sans précédents. Il était temps de dresser un portrait exhaustif aussi bien des moeurs que de la psychologie des Russes. La première partie de l'ouvrage dresse un tableau précis des nouvelles valeurs du pays (comme le désir de bonheur individuel) et de celles qui perdurent (comme l'amour de la patrie). Nous entrons ensuite dans le détail des règles qui gouvernent le mode de vie des Russes, logement, place de la femme, nouveau consumérisme, relations familiales et humaines. Y a-t-il une psychologie russe et surtout comment communiquer et s'entendre avec eux ? L'analyse de cette dernière question s'avèrera aussi utile aux voyageurs qu'aux hommes d'affaires, qui sans l'assimilation de certains traits « byzantins » pourrait croire, à leurs dépends, que les slaves sont des européens comme les autres alors qu'ils sont empreints « d'irrationnel et de sensualisme oriental ». On découvre un Russe dont « l'individualisme » même reste une affaire de famille. On découvre ainsi sa volonté latente « d'être comme les autres, de ne pas sortir du lot », sa difficulté à distinguer encore « ce qui lui appartient de ce qui ne lui appartient pas », et son habitude d'endurer la vie en escomptant les sacrifices, ce qui mène parfois au phénomène dit « de la grenouille cuite » : « on la cuit à petit feu et elle ne le sent pas ».

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 318  pages
    • Dimensions :  2.8cmx15.4cmx23.8cm
    • Poids : 480.8g
    • Editeur :   Max Milo Editions Paru le
    • Collection : L'Inconnu
    • ISBN :  2914388853
    • EAN13 :  9782914388856
    • Classe Dewey :  305.8917

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Un immense peuple a accédé récemment aux joies de la démocratie capitaliste après des années de communisme. Depuis quinze ans la fameuse âme slave a été soumise a des changements sans précédents. Il était temps de dresser un portrait exhaustif aussi bien des moeurs que de la psychologie des Russes. La première partie de l'ouvrage dresse un tableau précis des nouvelles valeurs du pays (comme le désir de bonheur individuel) et de celles qui perdurent (comme l'amour de la patrie). Nous entrons ensuite dans le détail des règles qui gouvernent le mode de vie des Russes, logement, place de la femme, nouveau consumérisme, relations familiales et humaines. Y a-t-il une psychologie russe et surtout comment communiquer et s'entendre avec eux ? L'analyse de cette dernière question s'avèrera aussi utile aux voyageurs qu'aux hommes d'affaires, qui sans l'assimilation de certains traits « byzantins » pourrait croire, à leurs dépends, que les slaves sont des européens comme les autres alors qu'ils sont empreints « d'irrationnel et de sensualisme oriental ». On découvre un Russe dont « l'individualisme » même reste une affaire de famille. On découvre ainsi sa volonté latente « d'être comme les autres, de ne pas sortir du lot », sa difficulté à distinguer encore « ce qui lui appartient de ce qui ne lui appartient pas », et son habitude d'endurer la vie en escomptant les sacrifices, ce qui mène parfois au phénomène dit « de la grenouille cuite » : « on la cuit à petit feu et elle ne le sent pas ».