share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jean Graczyk, la vie en vert

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jean Graczyk, la vie en vert

Jean Graczyk, la vie en vert

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jean Graczyk, la vie en vert"

Coureur le plus titré du Berry, Jean Graczyk appartient à cette génération de cyclistes qui faisaient la une des Miroir du cyclisme, Miroir-Sprint ou Sport et vie à l époque où le cyclisme était le sport le plus populaire en France. Champion de France des amateurs en 1956, médaille d argent en poursuite aux Jeux olympiques la même année, Graczyk conquiert ensuite le maillot vert du classement par points dans les Tours de France 1958 et 1960. Formidable sprinter, ses duels avec André Darrigade passionnent la France sportive. Il fait alors partie de la fameuse équipe du Centre-Midi construite autour de Raphaël Géminiani et qui dynamite le Tour 1958. Son palmarès s enrichit ensuite du Paris-Nice-Rome 1959, du Critérium National 1960, et surtout du fameux Super-Prestige Pernod 1960 récompensant le meilleur routier international sur l ensemble de la saison. Il atteint alors le sommet de sa gloire sportive. Bon dans tous les domaines, route, piste et cyclo-cross, Jean Graczyk totalise 65 victoires au cours d une carrière professionnelle qui s étale de 1957 à 1969, et persévère encore dans les critériums jusqu en 1972. Cette biographie permet de se plonger dans l ambiance d un cyclisme d une autre époque, quand les coureurs avaient à c ur d animer des échappées d envergure pour se soustraire à la monotonie des pelotons. Jean Graczyk, dit Popof, était de ceux-là. Eternel attaquant, il flinguait à tout-va, ne ménageant pas ses efforts car d une nature généreuse. Devenu paisible retraité, il a vécu discrètement dans son petit village du Cher jusqu en 2004. Solitaire et taciturne, loin des honneurs et des cérémonies officielles qui l embarrassaient plus qu autre chose, il ne se plaisait que dans les bois et les prés.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.2cmx16.4cmx23.4cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Editions Alan Sutton Paru le
  • Collection : Mémoire du Cyclisme
  • ISBN :  2849109266
  • EAN13 :  9782849109267
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Coureur le plus titré du Berry, Jean Graczyk appartient à cette génération de cyclistes qui faisaient la une des Miroir du cyclisme, Miroir-Sprint ou Sport et vie à l époque où le cyclisme était le sport le plus populaire en France. Champion de France des amateurs en 1956, médaille d argent en poursuite aux Jeux olympiques la même année, Graczyk conquiert ensuite le maillot vert du classement par points dans les Tours de France 1958 et 1960. Formidable sprinter, ses duels avec André Darrigade passionnent la France sportive. Il fait alors partie de la fameuse équipe du Centre-Midi construite autour de Raphaël Géminiani et qui dynamite le Tour 1958. Son palmarès s enrichit ensuite du Paris-Nice-Rome 1959, du Critérium National 1960, et surtout du fameux Super-Prestige Pernod 1960 récompensant le meilleur routier international sur l ensemble de la saison. Il atteint alors le sommet de sa gloire sportive. Bon dans tous les domaines, route, piste et cyclo-cross, Jean Graczyk totalise 65 victoires au cours d une carrière professionnelle qui s étale de 1957 à 1969, et persévère encore dans les critériums jusqu en 1972. Cette biographie permet de se plonger dans l ambiance d un cyclisme d une autre époque, quand les coureurs avaient à c ur d animer des échappées d envergure pour se soustraire à la monotonie des pelotons. Jean Graczyk, dit Popof, était de ceux-là. Eternel attaquant, il flinguait à tout-va, ne ménageant pas ses efforts car d une nature généreuse. Devenu paisible retraité, il a vécu discrètement dans son petit village du Cher jusqu en 2004. Solitaire et taciturne, loin des honneurs et des cérémonies officielles qui l embarrassaient plus qu autre chose, il ne se plaisait que dans les bois et les prés.